Ecouter le mot aval Aval

Définitions

Grand Dictionnaire de la langue française numérisé

  • n.m. Garantie donnée, au porteur d'une lettre de change ou d'un billet à ordre, par un tiers qui s'oblige à en payer le montant s'il n'est pas acquitté par les autres signataires.
  • n.m. Garantie, approbation donnée par un supérieur à la réalisation d'une action : Donner son aval à un plan.
  • n.m. Par rapport à un point considéré, partie d'un cours d'eau comprise entre ce point et l'embouchure ou le confluent.
  • adj. inv. Se dit du ski ou du skieur qui se trouve du côté de la vallée.
  • adv. Virer aval, à skis, effectuer un virage en recoupant la ligne de plus grande pente.

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • n. Côté vers lequel descend un cours d'eau, à l'inverse de l'amont.
  • n. (Commerce) Souscription qu’un tiers met au bas d’un effet de commerce et par laquelle il s’oblige d’en payer le montant, s’il n’est pas acquitté par celui qui a souscrit ou accepté l’effet.
  • n. Après.

Le littré

  • Sens 1: Le bas du courant d'une rivière, par opposition à l'amont.
  • Sens 2: Pays d'aval, pays où l'on arrive en suivant le courant.Vent d'aval, se dit sur les côtes occidentales de la France, d'un vent qui vient du couchant.
  • Sens 3: Adverbialement. Un des bateaux allait amont et l'autre aval.
  • Sens 4: S. m.: Terme de commerce. Souscription qu'on met sur un effet de commerce pour en garantir le payement. Bon pour aval. Mettre son aval. Cautionnement par aval. Donneur d'aval, celui qui prend cet engagement.Dans la pratique de Paris, un aval, une lettre de change de l'étranger, à courts jours, trois ou cinq. La plupart de ces avals sont bons. Aval signifie en bas ; et c'est la place de la signature qui a déterminé cet emploi métaphorique du mot.

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot aval.

Citations

  • Ils ne laissoient point pour son hault crier de fouir tousjours aval de roupte.

    Jacques Amyot

  • Dès que je mets les pieds dehors, il faut absolument qu'on me parle des programmes de la veille. Mais, mon Dieu, que les gens se remettent à lire, pour digérer tout ce que la boîte à spectacle leur a fait avaler!

    Léon Zitrone

  • Le mépris est une pilule qu'on peut avaler mais qu'on ne peut mâcher.

    Molière

  • Ce soir, j'avalerai un gramme de bromure de potassium ; cela m'assagira les sens.

    Joris-Karl Huysmans

  • Le flatteur est comme l'eau de Cologne, fait pour être senti et non avalé.

    Somerset Maugham

  • Est plausible ce que vous parvenez à faire avaler à vos lecteurs.

    William Somerset Maugham

  • J'aurais voulu être un espion, mais il fallait avaler des microfilms et mon médecin me l'a déconseillé.

    Woody Allen

  • On ne doit pas avaler plus de croyance qu'on peut en digérer.

    Henry Ellis

  • C'est un mec qui mâche pas ses mots, du coup il avale ses conneries tout rond.

    Jean-Marie Gourio

  • Et elle le quitta disant: Avale la dravière fleurie ! Engoule la luzerne bleue !

    Paul Claudel

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot aval est valide au Scrabble et rapporte 7 points .