Ecouter le mot cure Cure

Définitions

Grand Dictionnaire de la langue française numérisé

  • n.f. Circonscription territoriale, commune ou paroisse, administrée par un prêtre ayant le titre de « curé ».
  • n.f. Habitation du curé, presbytère.
  • n.f. Littéraire. N'avoir cure de, ne pas se soucier de : Il n'a cure de mes remarques.
  • n.f. Traitement médical d'une maladie ou d'une lésion.
  • n.f. Traitement particulier d'une affection par des soins spéciaux : Cure d'amaigrissement.
  • n.f. Traitement conduit selon les principes de la psychanalyse.
  • n.f. Fonction à laquelle sont attachées la direction et l'administration spirituelle d'une paroisse.

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • n. (Par extension) Fonction ecclésiastique à laquelle est attachée la direction spirituelle d’une paroisse.
  • n. Demeure du curé.
  • n. (Par extension) Faire une cure de quelque chose : manger exclusivement de cette chose. Par extension, passer son temps à une activité.
  • n. Traitement des maladies, des affections graves ou chroniques.
  • n. Soin, souci. — En ce sens, il est surtout usité dans l’expression : n’avoir cure.

Le littré

  • Sens 1: Soin, souci. Ce mot ne se dit guère qu'avec le verbe avoir et sans article. Il n'a cure de rien. PROVERBESOn a beau prêcher à qui n'a cure de bien faire, se dit de ceux qui n'ont aucun soin de profiter des instructions qu'on leur donne. À beau parler qui n'a cure de bien faire, les belles paroles de celui qui se conduit mal ne persuadent pas.
  • Sens 2: Terme de médecine. Traitement d'une maladie, d'une blessure, qui en produit la guérison. Il a entrepris cette cure. Cure difficile. Cure radicale, celle qui consiste à faire disparaître complétement une affection interne ou chirurgicale. Cure palliative, celle qui ne fait qu'enlever quelques-uns des symptômes d'une maladie et qui en laisse subsister le fond. Cure d'eaux minérales, cure de bains de mer, saison passée aux eaux, afin d'en faire un emploi méthodique pour un but déterminé. On dit de même : cure de petit-lait, cure de raisin, usage du petit-lait, du raisin pendant un certain temps et en grande quantité chaque jour.
  • Sens 3: Terme de fauconnerie. Peloton de chanvre, de coton ou de plume qu'on fait avaler à an oiseau de chasse pour dessécher son flegme. Les oiseaux se portent mieux quand ils ont rendu leur cure. Ce faucon tient sa cure. Armer les cures, les préparer pour les faire avalerSe dit aussi des excréments des oiseaux de proie.
  • Sens 4: Revêtement des moules à laiton avec de la bouse de vache.

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot cure.

Citations

  • De la coutume du hara-kiri, les Japonais ont gardé la manie du cure-dents.

    Paul Claudel

  • M. le Curé prit de l'eau bénite dont il aspergea le malade et le lit.

    Anatole France

  • Un jeune curé fait les meilleurs sermons.

    Alfred de Musset

  • L'expérience ressemble aux cure-dents : personne ne veut s'en servir après-vous.

    Roland Dorgelès

  • Absolument dépaysé, je passai au bleu la prière du matin - dans une cure, Seigneur !

    Hervé Bazin

  • Ce curé, simple et pauvre, avait un neveu à bénéfice, abbé de cour, qui pouvait être utile.

    Alfred de Musset

  • Comme c'est toujours pour un bon motif, un curé qui se fâche se fâche mieux qu'un autre.

    Jacques Ferron

  • Sans l'amour, qu'est-ce que la vie ? C'est un dîner sans cure-dents.

    Louis-Octave Uzanne

  • Elle était salope à faire divorcer un curé fraîchement marié.

    Frédéric Dard

  • La liberté de conscience, c'est de ne pas payer un curé quand on ne va pas à la messe.

    Jules Renard

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot cure est valide au Scrabble et rapporte 6 points .