Ecouter le mot il Il

Définitions

Dictionnaire Larousse de la langue française numérisé

  • p.p. Sujet d'un verbe à la 3e personne, représentant un nom masculin singulier (il) ou pluriel (ils), qui a été ou qui va être exprimé, ou désignant une (ou des) personne(s) présente(s) ou non dans la situation : Votre frère ne viendra pas, il est malade.
  • p.p. Au singulier, sujet des verbes impersonnels ou employés dans des constructions impersonnelles : Il s'agit de votre avenir. Il tombe des grêlons.
  • p.p. Au singulier, comme pronom neutre, a la valeur de ce, cela (dans quelques expressions) : Il est vrai. Il n'importe.
  • p.p. Au pluriel, représente des noms de genres différents : La colle, les ciseaux ? Ils sont dans le tiroir.
  • p.p. Au pluriel, peut être utilisé comme indéfini et représenter un nombre indéterminé de personnes : Ils ont encore augmenté les prix.
  • n.m. Division administrative de la Turquie.

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • p.p. Pronom de la troisième personne du singulier masculin (utilisé exclusivement en tant que sujet). Désigne une personne, un animal ou une chose dont le genre est masculin.
  • p.p. Sujet explétif d’un verbe sans actant.
  • p.p. Sujet explétif introduisant un nouveau sujet réel d’existence ou d’apparition. Note : Le verbe reste alors au singulier, bien que le véritable sujet soit au pluriel.
  • p.p. Sujet explétif introduisant un sujet réel montré par de ou par que.
  • p.p. Cela. — Note : Uniquement dans l’expression il est vrai, intercalée dans une phrase.

Cordial dictionnaire français en ligne version 21

  • p.p. Masculin singulier.
  • Préfixe privatif, indiquant la notion de manque.

Le littré

  • Sens 1: Pronom masculin qui désigne la troisième personne. Votre père va venir, il est prêt. J'ai lu cet ouvrage, il est bien écrit. Ces gens-là sont pressés, ils courent.Il se met ordinairement avant le verbe, dans les phrases affirmatives, sans qu'il y ait rien entre deux, si ce n'est des particules et des pronoms. Il lui parle. Il ne veut pas. Il se met après le verbe dans les interrogations et dans certaines phrases exclamatives. Que fait-il ? Est-il insensé ! Avec le t euphonique : A-t-il ? parle-t-il ? va-t-il ? Il se met également après le verbe dans certaines phrases affirmatives. Quoi ! dit-il, s'écria-t-il, répondit-il. Vous avez, paraît-il, réussi dans vos projets. Aussi est-il vrai. Toujours est-il certain que je l'avais dit.
  • Sens 2: Quand une phrase interrogative contient le nom masculin qui est le sujet du verbe, on n'en met pas moins le pronom il après le verbe. Ce fruit est-il bon ? Votre père est-il venu ?Dans certaines inversions dubitatives, le même pléonasme est obligatoire. Ce projet dût-il échouer, nous serons loués pour l'avoir conçu.
  • Sens 3: Dans certaines phrases le verbe est précédé du pronom il et suivi du sujet ; ces phrases sont surtout du style soutenu, et impliquent une certaine passion qui fait qu'on prononce le pronom avant le nom auquel il se rapporte. Il me fuit, l'ingrat. Seront-ils plus heureux ceux qui…
  • Sens 4: Il se met avec les verbes impersonnels, ou employés impersonnellement. Il faut que… Ne faut-il pas que… ? Faudra-t-il donc que… ? Il doit s'y attacher de l'intérêt. Quel intérêt ne doit il pas s'y attacher ? Il fait beau temps. Il fut un temps où…Il pleut à verse. Dans ces constructions, il ne laisse pas de gouverner le verbe au singulier, bien que ce verbe soit suivi d'un nom au pluriel (l'ancienne langue mettait le pluriel en ces circonstances : Il sont six heures). Il est six heures. Il est arrivé deux mille hommes. Il est survenu des circonstances fâcheuses. Un il de ce genre a été sous-entendu par la Fontaine :
  • Sens 5: Il se rapportant au mot rien. Il se rapportant à ce que. Il se rapportant à tout. Il se rapportant à cela, ceci.
  • Sens 6: Il pour cela. Cet emploi, qui tombe en désuétude, est conservé dans : il est vrai. Vous avez dû partir, il est vrai, mais…
  • Sens 7: Il surabondant. Ce pléonasme était reçu des écrivains du XVIIe et du XVIIIe siècle ; aujourd'hui il l'est beaucoup moins. Toutefois ces exemples font voir dans quel cas un il surabondant peut être placé, non sans grâce ou sans clarté.
  • Sens 8: Ils se dit quelquefois d'une façon indéterminée pour indiquer les gens qu'on a dans l'esprit.
  • Sens 9: Ce qu'il y a, ce dont il s'agit.
  • Sens 10: Il n'est que de, la seule chose qui importe, qui soit utile, nécessaire.
  • Sens 11: Il n'est pas que vous n'ayez vu, certainement vous avez vu.
  • Sens 12: Il suivi du relatif qui ou quiconque, signifiant celui qui ; tournure usitée au XVIIe siècle, qui est tombée en désuétude, mais qui pourrait être reprise.
  • Sens 13: Terme de chasse. Il bat l'eau, terme pour avertir les chasseurs et les chiens lorsque la bête entre dans l'eau.Il va là, chiens, terme pour parler aux chiens, lorsqu'ils chassent à la discrétion et à la prudence du piqueur. Il perce, l'animal va en avant.

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot il.

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot il est valide au Scrabble et rapporte 2 points .