Ecouter le mot monder Monder

Définitions

Grand Dictionnaire de la langue française numérisé

  • v. tr. Débarrasser les grains vêtus (orge, avoine, riz) de leurs enveloppes adhérentes.
  • v. tr. Tailler, nettoyer les arbres, les haies.
  • v. tr. Enlever la pellicule qui enrobe le noyau de certains fruits secs ou la peau des tomates en les plongeant dans l'eau bouillante.

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • v. (Cuisine) Plonger un légume ou un fruit quelques secondes dans l’eau bouillante pour mieux le peler ensuite.
  • v. Nettoyer certaines plantes dont on enlève l'écorce, les pépins ou d'autres impuretés.
  • v. (Pronominal) (Littéraire) Se purifier
  • v. (Argot) nettoyer ou changer la litière d'animaux.

Le littré

  • v. tr. Sens 1: Débarrasser de matières hétérogènes, inutiles, telles que coques, bûchettes, queues, etc. Il faudra monder ces amandes.Monder de l'orge, en ôter la pellicule. Monder de la casse, la tirer de son bâton, la préparer.
  • v. tr. Sens 2: Terme de peintre en bâtiment. Nettoyer ou séparer quelque matière mixte.
  • v. tr. Sens 3: Terme de chirurgie. Monder ou mondifier une plaie, un ulcère, les nettoyer, les déterger.
  • v. tr. Sens 4: Il se dit quelquefois pour ébourgeonner.

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot monder.

Citations

  • Il était dans le monde, et le monde fut par lui, et le monde ne l'a pas reconnu.

    La Bible

  • Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées ; le monde n'est qu'un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange ; mais s'il y a au monde une chose sainte et sublime, c'est l'union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux.

    Alfred de Musset

  • Il m'était plus facile de penser un monde sans créateur qu'un créateur chargé de toutes les contradictions du monde.

    Simone de Beauvoir

  • L'homme cherche un principe au nom duquel il puisse mépriser l'homme ; il invente un autre monde pour pouvoir calomnier et salir ce monde-ci ; en fait, il ne saisit jamais que le néant et fait de ce néant un « Dieu », une « vérité » appelés à juger et à condamner cette existence-ci.

    Friedrich Nietzsche

  • Avant d'avoir abordé le monde, on est très exigeant. Pour soi-même et pour le monde.

    François Mitterrand

  • Avoir fait plus pour le monde que le monde n'a fait pour vous : c'est ça, le succès.

    Henry Ford

  • Ce n'est pas le monde qui est désespérant, c'est notre regard sur le monde.

    Louis Pauwels

  • Dans la bataille de l'homme et du monde, ce n'est pas le monde qui commence.

    Gaston Bachelard

  • Ecrire, c'est renoncer au monde en implorant le monde de ne pas renoncer à nous.

    Georges Perros

  • Foule - Elle est faite de tout le monde, mais tout le monde a horreur de la foule.

    Pierre Daninos

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot monder est valide au Scrabble et rapporte 8 points .