Ecouter le mot nu Nu

Définitions

Dictionnaire Larousse de la langue française numérisé

  • adj. Qui est sans aucun vêtement : Se baigner tout nu. Aller les jambes nues.
  • adj. Comme épithète après tête, mains, pieds, indique que quelqu'un est sans chapeau, sans gants, sans chaussures. (Avant le nom d'une partie du corps et relié à lui par un trait d'union, nu reste invariable : Aller nu-tête, nu-pieds. Après le nom, et non relié par un trait d'union, nu varie comme un autre adjectif)
  • adj. Qui est dépourvu de poils, de cheveux : Avoir le crâne nu.
  • adj. Qui n'est pas enveloppé, revêtu d'un isolant : Un fil électrique nu.
  • adj. Se dit des organes végétaux dépourvus des enveloppes qui les entourent habituellement.
  • adj. Qui est presque sans meubles, qui est sans ornements : Les murs nus d'une cellule.
  • adj. Qui est dépourvu de végétation, dépouillé de feuilles : Une plaine nue.
  • n.m. Représentation du corps humain totalement ou largement dévêtu, dénudé : Un nu de Renoir.
  • n.m. Spectacle de cabaret, de music-hall où les artistes sont nus : Faire du nu.
  • n.m.inv. Lettre de l'alphabet grec (?, ?) notant la sonante correspondant au n français.

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • Qui n’a pas de vêtements, qui est dévêtu.
  • (Figuré) Qui est dans le dénuement.
  • (Par analogie) Sans enveloppe, couverture ou ornement habituels.
  • Dépouillé, sec, sans agrément.
  • Qui est sans fard, sans déguisement.
  • n. (Arts) Figure féminine non drapées. Pour un homme on parle plutôt d’académie.
  • n. Parties des figures que les draperies recouvrent, mais sans empêcher de voir le corps :
  • n. (Par extension) (Plus rare) Partie dévoilée du corps.
  • n. (En particulier) La nudité.
  • n. (Architecture) Absence d’ornements.
  • n. Partie du mur qui est plane, où il n’y a point de ressaut, d’ornements qui excèdent.
  • n. (Au pluriel) Ceux ou celles qui sont dépourvus de vêtements.
  • n. ?, ?, treizième lettre et neuvième consonne de l’alphabet grec.

Cordial dictionnaire français en ligne version 21

  • a.m. Qui ne porte pas de vêtement.
  • a.m. Dépourvu de végétation ("terrain nu")
  • a.m. Dépourvu de poils, de plumes, d'écailles.
  • a.m. Sans aucun décor ("mur nu")
  • a.m. Sans protection ("sabre nu")
  • a.m. (au sens figuré) Sans fard, cru, pur.
  • n.m.s. Treizième lettre de l'alphabet grec.
  • n.m.s. Représentation artistique du corps humain sans aucun vêtement.
  • n.m.s. Surface de parement d'un mur sans saillie.

Le littré

  • adj. Sens 2: Par exagération. Être tout nu, avoir de méchants habits, ou n'être pas vêtu comme l'exigerait la saison ou la bienséance. Fig. Il est arrivé tout nu, se dit d'un homme qui était dans le dénûment, et à qui l'on a prodigué les bienfaits.
  • adj. Sens 3: Cheval nu, cheval vendu ou acheté sans selle ni bride. Ce cheval-là tout nu me coûte mille francs.
  • adj. Sens 1: Qui n'est point vêtu. Fig. Nu est invariable, lorsqu'il précède le substantif, et alors on met le trait d'union. Les nu-pieds, nom donné à des hommes qui se révoltèrent en 1639 dans la Normandie contre le gouvernement. Il est accoutumé à cela comme un chien d'aller nu-tête, se dit d'une chose à laquelle un homme est tout à fait accoutumé. Fig. et familièrement. Un va-nu-pieds, un gueux, un misérable. S'enfuir un pied chaussé, l'autre nu, se dit de celui qui s'enfuit en grande hâte. Demi-nu, à moitié vêtu. Nu comme la main, nu comme un ver, ou comme il est sorti du ventre de sa mère, se dit de quelqu'un qui n'a aucun vêtement. On dit dans le même sens : nu comme un singe. Mettre quelqu'un nu comme la main, le dépouiller de ses habits ; et fig. le priver de ce qu'il possède. Être nu en chemise, n'avoir sur soi qu'une chemise.
  • adj. Sens 4: Fig. Nu de, qui n'est pas pourvu de.
  • adj. Sens 5: Terme de jurisprudence. Nue propriété, propriété d'un fonds dont un autre a l'usufruit. Fig. et par plaisanterie. Nu propriétaire, celui qui a une nue propriété. Titre nu, charge, par exemple de commissaire, achetée sans clientèle qui y soit jointe.
  • adj. Sens 6: Terme d'astronomie ou de physique. Œil nu, œil qui n'est pas armé de verres grossissants. Observer à l'œil nu.
  • adj. Sens 7: Terme de chimie. Feu nu, celui dont l'action se dirige immédiatement sur une substance.
  • adj. Sens 8: Terme de botanique. Se dit d'une partie quelconque, lorsqu'elle est privée des appendices qui l'accompagnent souvent ou ordinairement. Le réceptacle est nu quand il ne porte pas de paillettes, d'écailles. Les fleurs sont nues quand elles n'ont ni bractées, ni involucres. L'amande est nue quand ses enveloppes propres se sont soudées aux parois de la loge.Se dit des ailes des insectes, quand on ne voit à leur surface ni poussière farineuse, ni poils. Se dit aussi de quelques poissons privés d'écailles. Enfin il se dit de la peau des quadrupèdes, là où elle est découverte de poils. Métal nu, métal dégagé de toute substance étrangère.
  • adj. Sens 9: Qui n'a pas l'enveloppe, la couverture, l'ornement ordinaire. Les arbres sont nus en hiver. Une maison nue, une maison dégarnie de meubles. Pays nu, pays sans arbres, sans verdure. Qui manque des ornements convenables. La façade de ce bâtiment est trop nue. Sans dentelles ni rubans une robe est nue. Une reliure nue.
  • adj. Sens 10: Fig. Il se dit ce qui est sans ornement intellectuel ou moral. Un style nu. Une composition trop nue. Terme de peinture. Tableau nu, tableau dont la composition est pauvre, qui a besoin d'être garni de figures, de meubles, etc.
  • adj. Sens 11: Fig. Qui est sans déguisement, sans fard. C'est la vérité toute nue.
  • adj. Sens 12: Substantivement, au pluriel, en langage de dévotion. Les nus, les pauvres qui n'ont pas de vêtements. Vêtir les nus.
  • adj. Sens 13: S. m.: Le nu, les parties nues du corps. Terme de sculpture et de peinture. Les figures et les parties des figures non drapées. On dessine les figures sur le nu avant que de les draper. Le nu de cette figure n'est pas correct. Le nu ne se dit pas du visage et des mains que l'usage veut qui soient découverts. Par extension. Fig. On dit en parlant des parties des figures que les draperies recouvrent, mais sans empêcher de voir les formes : Ces figures sont bien dessinées, la draperie suit bien le nu.
  • adj. Sens 14: Il se dit, en architecture, de l'absence d'ornements. Il y a trop de nu dans cette décoration.Le nu du mur, la partie du mur qui est plane, où il n'y a point de ressaut, d'ornements qui excèdent. Le nu du mur extérieur. Un pilastre excède le nu d'un mur. Terme de menuiserie. Le devant d'une partie quelconque.
  • adj. Sens 15: À nu, loc. adv.: À découvert. Monter un cheval à nu, ou à dos nu, monter dessus sans selle. Fig.
  • adj. Sens 16: En chimie, à nu se dit d'un corps qui se montre hors de toute composition.

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot nu.

Citations

  • Nu comme un plat d'argent, - nu comme un mur d'église, - Nu comme le discours d'un académicien.

    Alfred de Musset

  • Je suis sorti nu du sein de ma mère et j'y retournerai nu.

    La Bible

  • Nu, je suis venu au monde, et, nu, je le quitterai.

    Miguel de Cervantès

  • Nu je suis né, nu je mourrai.

    Palladas

  • Nu, je suis venu en ce monde, et nu dois-je le quitter.

    Miguel de Cervantès

  • L'homme de bien est un athlète qui se plaît à combattre nu.

    Jean-Jacques Rousseau

  • Le charme de la nouveauté, peu à peu tombant comme un vêtement, laissait voir à nu l'éternelle monotonie de la passion, qui a toujours les mêmes formes et le même langage.

    Gustave Flaubert

  • Je ne comprends pas pourquoi aux Etats-Unis on ne peut pas jouer nu alors qu'il n'y a aucun problème lorsqu'il s'agit de tuer un enfant.

    Eva Green

  • Le regard effleure nonchalamment un dos nu, une croupe un peu tendue.

    Jean-Paul Sartre

  • Le seul homme vrai est l'homme nu. . .

    Johann Wolfgang von Goethe

Expressions

Expressions contenant le mot Nu.

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot nu est valide au Scrabble et rapporte 2 points .