Ecouter le mot timbre Timbre

Définitions

Grand Dictionnaire de la langue française numérisé

  • n.m. Sonnerie ou sonnette : Timbre de bicyclette.
  • n.m. Qualité particulière du son, indépendante de sa hauteur ou de son intensité mais spécifique de l'instrument, de la voix qui l'émet : Voix au timbre chaud. (Il est lié aux intensités relatives des harmoniques qui composent le son.)
  • n.m. ThermiquePlaque indiquant la pression maximale admissible dans une machine à vapeur ; pression limite indiquée par la plaque.
  • n.m. MusiquePetite cloche métallique, demi-sphérique frappée par un marteau.
  • n.m. HéraldiqueNom générique des ornements surmontant l'écu (casque, cimier, couronne, etc.).
  • n.m. ÉconomieMarque d'une maison de commerce, d'une administration imprimée sur un document.
  • n.m. Droit Marque imprimée ou vignette qui, apposée sur les papiers destinés à la rédaction de certains actes juridiques, représente le paiement de la taxe perçue au profit du Trésor (d'où le nom de timbre fiscal). Bureau où l'on timbre le papier.
  • n.m. ArmementPartie du casque d'armure qui recouvrait le crâne.
  • n.m. Instrument qui sert à imprimer une marque, un cachet sur un document.
  • n.m. Vignette de la taille et de la forme d'un timbre-poste, vendue au profit d'une œuvre ou attestant le paiement d'une cotisation.
  • n.m. Abréviation courante de timbre-poste, timbre-quittance, timbre-ristourne.

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • n. Pression maximale de vapeur que peut supporter une chaudière en fonctionnement normal, sans que cette dernière ne subisse de dommage, ou de détérioration.
  • n. (Héraldique) Casque qui est au-dessus de l’écu.
  • n. (Archéologie) Calotte d’un casque.
  • n. (Par extension) Instrument qui sert à imprimer cette marque.
  • n. Marque d’une administration, d’une maison de commerce, etc.
  • n. Marque particulière que chaque bureau des postes imprime sur les lettres qu’il fait partir, pour indiquer le lieu et le jour du départ, et sur celles qu’il reçoit, pour constater le jour de leur arrivée.
  • n. (En particulier) Petit morceau de papier portant l’effigie du souverain, ou une autre marque, et qui sert à l’affranchissement des lettres envoyées par la poste.
  • n. Marque imprimée sur le papier dont la loi oblige à se servir pour certaines écritures ou pour certaines impressions.
  • n. Indication d’un air connu sur lequel est composée une chanson.
  • n. Sonorité d’un instrument ou de la voix.
  • n. Corde à boyau mise en double au-dessous de la caisse d’un tambour pour le faire mieux résonner.
  • n. (Figuré) (Familier) Tête, de quelqu’un d’un peu fou.
  • n. Cloche immobile qui est frappée par un marteau placé le plus souvent en dehors.
  • n. Petit morceau de papier, vignette portant une effigie, une allégorie, un emblème et qui sert soit à remplacer la marque imprimée sur le papier, soit à divers autres usages.

Le littré

  • Sens 13: Timbre violet, petit champignon de la famille des serpentins.
  • Sens 12: Terme d'armoirie. On donne le nom de timbre à tout ornement placé sur le sommet de l'écu des armoiries et servant à désigner la qualité de la personne qui le porte (tiare, chapeau rouge, mitre et crosse, mortier, casque et heaume).
  • Sens 11: Partie arrondie du casque, qui s'applique sur la tête.
  • Sens 10: Terme de construction. C'est, dans un mémoire de travaux, le résultat des quantités trouvées par le calcul, et que l'on porte en regard de chaque article, en mettant au-dessus de ces chiffres la nature des travaux auxquels ils appartiennent.
  • Sens 9: Timbre-poste, ou, simplement, timbre, cachet volant qui indique l'affranchissement d'une lettre et que celui qui envoie la lettre colle auprès de l'adresse. L'administration des postes s'obstine à écrire, au pluriel, des timbres-postes, malgré le sens et le public : des timbres-poste, c'est-à-dire des timbres de la poste. Timbre-dépêche, timbre à l'aide duquel on affranchit une dépêche télégraphique. Un timbre-dépêche, et des timbres-dépêches, c'est-à-dire un timbre de dépêche, et des timbres de dépêches.
  • Sens 8: Marque particulière que chaque bureau de poste imprime sur les lettres, indiquant le lieu et le jour du départ pour celles qui partent, et le lieu et le jour de l'arrivée pour celles qui arrivent. Cette lettre porte le timbre de Paris.
  • Sens 7: Marque imprimée sur le papier que la loi rend obligatoire pour les actes et pour certaines impressions. Payer le timbre. L'impôt du timbre.Timbre à l'extraordinaire, timbre apposé après coup sur des actes qui auraient dû être écrits sur du papier timbré. Timbre sec, timbre qui n'est marqué que par la pression du coin sur lequel il est gravé. Bureau de timbre, bureau où l'on débite le papier timbré. Timbre de dimension, celui dont le prix est en raison de la grandeur du papier employé. Timbre proportionnel, celui dont le prix est calculé d'après les sommes et valeurs auxquelles il est destiné. Bâtiment où l'on timbre. Aller au timbre.
  • Sens 6: Premier vers d'un vaudeville connu, qu'on écrit au-dessus d'un vaudeville parodié pour indiquer sur quel air ce dernier doit être chanté. Mettre les timbres aux couplets d'un vaudeville. Le véritable timbre de l'air de Mme Grégoire est celui-ci : C'est le biau Thomas, tiré de la pièce de Cadichon.
  • Sens 5: Caractère d'un son indépendamment de son rang dans l'échelle, caractère tenant à des sons harmoniques qui coexistent avec le son fondamental et qui lui forment une espèce d'accompagnement ; cette espèce d'accompagnement, dont l'oreille ne discerne pas les éléments, est précisément le timbre. Le timbre de la flûte est essentiellement différent de celui du hautbois.
  • Sens 4: Qualité sonore d'une voix, d'un instrument. Ce violon a beaucoup de timbre.
  • Sens 3: Son que rend le timbre. Ce timbre est trop éclatant.
  • Sens 2: Cloche sans battant, qui est frappée en dehors par un marteau. Le timbre d'une pendule. On met des timbres aux portes des appartements pour servir de sonnette. Timbres pour tables et appartements. Fig. Fig. et familièrement. Avoir le timbre fêlé, être un peu fou. On dit de même : timbre brouillé. Fig. Brouiller le timbre, faire tourner la tête.
  • Sens 1: Timbre d'un tambour, corde à boyau tendue en double sur le fond inférieur d'un tambour pour le faire mieux résonner.

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot timbre.

Citations

  • Sa voix a-t-elle encore ce doux timbre d'argent?

    Alphonse de Lamartine

  • Sur cinquante écrivains de profession, nous en comptons trente-quatre plus ou moins timbrés et quinze tout à fait. Ces quinze sont philosophes.

    Louis Veuillot

  • Sa collection de timbres est estimée par lui à soixante mille francs.

    André Gide

  • Une bonne grosse qui donne de gros baisers comme si elle collait des timbres.

    Jules Renard

Expressions

Expressions contenant le mot Timbre.

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot timbre est valide au Scrabble et rapporte 9 points .