Ecouter le mot cul Cul

Définitions

Dictionnaire Larousse de la langue française numérisé

  • n.m. Populaire. Partie postérieure de l'homme et des animaux, comprenant les fesses et le fondement.
  • n.m. Partie inférieure ou postérieure, fond, bas de certaines choses ; la partie arrière d'un véhicule : Le cul d'une lampe, d'une bouteille.
  • n.m. Populaire. L'amour physique et ce qui y a trait : Histoire de cul.
  • n.m. Partie postérieure du chalut, qui contient l'essentiel des captures.
  • adj.n. Populaire. Se dit de quelqu'un de stupide.

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • n. (Vulgaire) (Argot) Le derrière d’un humain, ses fesses.
  • n. (Vulgaire) Anus.
  • n. (Vulgaire) Le sexe en général
  • n. (Argot) (Idiotisme) la pornographie.
  • n. (Figuré) Le dessous d’un objet, sur lequel généralement il repose, ou, sa partie arrière.
  • n. (Argot) (Vulgaire) (France) De la (bonne) chance.
  • (Argot) (Idiotisme) Stupide.

Cordial dictionnaire français en ligne version 21

  • n.m.s. Partie postérieure de nombreux objets, spécialement de récipients comme les bouteilles.
  • n.m.s. (très familièrement) Partie postérieure de l'être humain.
  • n.m.s. (argotiquement) Désigne une personne stupide.

Le littré

  • Sens 1: Le derrière de l'homme et des animaux. Il tomba sur son cul. Donner des coups de pied au cul. Cul par-dessus tête, chute dans laquelle on fait la culbute. Il a le cul rompu, se dit de celui qui marche mal et en traînant les jambes. Il est crotté jusqu'au cul, il est très crotté. Avoir toujours le cul sur une chaise, être constamment assis. Avoir le cul sur la selle, être à cheval. On dit d'un officier actif et vigilant, qu'il a toujours le cul sur la selle. Par extension. Avoir le cul sur la selle, être toujours assis. Demeurer entre deux selles le cul par terre, échouer dans la poursuite de deux choses. Faire une chose à écorche-cul, la faire à regret en rechignant. La tête a emporté le cul, se dit d'une personne qui est tombée la tête la première. Terme de joueur. À cul levé, c'est-à-dire que celui qui perd s'en va. Jouer à cul levé. Aller de cul et de tête, s'y prendre avec ardeur, mais sans précaution et sans mesure. Il perdrait son cul s'il ne tenait, se dit d'un homme négligent qui perd tout ce qu'il a, d'un joueur qui perd tout son avoir au jeu. Tenir quelqu'un au cul et aux chausses, le censurer sans ménagement. Cette locution signifie aussi serrer de près. Donner du pied au cul à un valet, le chasser de son service. Donner du pied au cul à quelqu'un, le chasser honteusement. Prendre son cul pour ses chausses, se méprendre grossièrement. Montrer le cul, avoir des habits très mauvais. Montrer le cul, signifie aussi avoir peur. Il avait fait le brave, mais, au faire et au prendre, il montra le cul. Se lever le cul devant, n'être pas de bonne humeur, en se levant, et durant la journée. Arrêter quelqu'un sur le cul, l'arrêter tout court. Le feu de l'infanterie arrêta la cavalerie sur le cul. Mettre une personne à cul, la mettre dans l'impossibilité d'éluder plus longtemps. Être à cul, être sans ressources. En avoir dans le cul, être perdu, vaincu, sans ressource. Ils se tiennent tous par le cul comme des hannetons, ou comme des juifs, se dit de plusieurs gens alliés en même famille. Ce sont deux culs dans une chemise, ce sont des gens intimement liés. Un bout de cul, un petit homme gros et trapu. Baiser le cul de la vieille, se dit d'un joueur qui a perdu sans avoir pu gagner ni prendre un seul point. Baiser ou lécher le cul à quelqu'un, lui témoigner une soumission servile et aussi faire tout ce qu'il veut. Toutes ces locutions sont du langage très familier ou du langage bas.
  • Sens 2: L'anus par où sortent les excréments. Fig. et bassement. Péter plus haut que le cul, entreprendre des choses au-dessus de ses forces, prendre des airs au-dessus de son état. Bassement. On lui boucherait le cul d'un grain de millet, se dit d'une personne qui a une grande peur.
  • Sens 3: La personne. Cul de plomb, homme sédentaire. Cul blanc, nom de petits merciers qui vont par la campagne vendre de menues marchandises qu'ils portent sur leur dos. Cul-de-jatte, personne estropiée qui ne peut faire usage de ses jambes. De pauvres culs-de-jatte. Il est cul-de-jatte. Locution tirée de ce que les pauvres qui sont culs-de-jatte ont le derrière appuyé sur une espèce de jatte.
  • Sens 4: Cul-de-poule, renflement en forme du cul de la poule. Fig. et familièrement. Faire le cul de poule, faire une espèce de moue en avançant et pressant les lèvres. Cul-de-poule, partie arrondie de la plaque de couche d'un fusil. Terme de chirurgie. Éminence qui se forme à l'ouverture de quelques fistules. Terme de vétérinaire. Cul-de-poule, ulcère dont les bords sont saillants ; éminence que la graisse forme près de l'anus du cheval. Terme de serrurerie. Cul-de-poule, renflement que l'on donne au corps d'une espagnolette, au droit de la poignée.
  • Sens 5: Le dos.
  • Sens 6: Cul s'est dit de certains jupons rembourrés que mettent les femmes et qu'aujourd'hui on nomme plus décemment tournure.
  • Sens 7: Par extension, la base, le fond de certains objets. Le cul d'une bouteille, d'une barrique. Mettre un tonneau sur le cul, le lever sur son fond, et aussi le vider. Cul de bouteille, se dit de la couleur d'un vert très foncé. Cette nuance est cul de bouteille. Terme de vétérinaire. L'œil de ce cheval est cul de verre, il est de couleur de bouteille, et par conséquent il a une cataracte.
  • Sens 8: Cul d'artichaut, la partie charnue d'un artichaut, celle qui porte le foin.
  • Sens 9: Le derrière d'une charrette. Mettez cela au cul de la charrette. Mettre une charrette à cul, la mettre les limons en l'air.
  • Sens 10: Cul de basse-fosse, cachot souterrain creusé dans la basse fosse même. Par extension.
  • Sens 11: Cul-de-sac, rue qui n'a qu'une issue ; maintenant de préférence on dit impasse. Par extension, un cul-de-sac, un lieu qui n'a pas d'issue. Fig. Un cul-de-sac, un emploi qui ne peut mener à rien. Terme de marine. Cul-de-sac, enfoncement de la mer dans les terres. Terme de pêche. Fond du filet.
  • Sens 12: Terme d'architecture. Cul en pendentif, voûte sphérique qui est rachetée par quatre fourches ou pendentifs.Cul de niche, fermeture cintrée d'une niche sur un plan circulaire. Cul-de-four, voy. FOUR.
  • Sens 13: Cul-de-lampe. Terme d'architecture. Le cul-de-lampe est dit ainsi parce qu'il imite le cul d'une lampe, le bas, le fond d'une lampe portée à la main.Cabinet saillant en dehors d'une maison, et dont la partie inférieure a cette forme. Terme de construction militaire. Cul-de-lampe, encorbellement qui sert à maintenir une tourelle, une guérite de rempart qui ne monte pas de fond. Terme d'imprimerie. Cul-de-lampe, ornement aujourd'hui peu employé et qui servait à remplir un blanc de page. Des culs-de-lampe. Terme de fonderie. Cul-de-lampe, partie du canon comprenant le relief de la culasse et du bouton. Terme de serrurerie. Cul-de-lampe, le faux fond d'une serrure, le bouton d'une porte. Terme de pêche. Cul-de-lampe, enceinte qu'on forme derrière les bords d'un étang pour retenir l'eau. Cul-de-lampe, nom de plusieurs coquilles univalves.
  • Sens 14: Terme de fortification. Cul de chaudron, fond arrondi de l'entonnoir d'une mine, lors qu'elle a fait explosion.
  • Sens 15: Terme de serrurerie. Cul de chapeau, se dit des extrémités de la platine d'une targette, d'un verrou, qui sont découpées en demi-rond.
  • Sens 16: Terme de marine. Le cul, l'arrière d'un vaisseau, la poupe.Mettre cul en vent, mettre vent en poupe par un gros temps. Cul de pot, nœud qui se fait au bout d'un cordage pour y former un bouton. Cul-rond, grand bateau de pêcheur en forme de gondole. Cul ou queue d'une poulie, partie de la caisse de la poulie opposée au point d'attache.
  • Sens 17: Terme d'artillerie. Faux-cul, masse de matière, ou gâteau qui se forme sous les pilons des mortiers à poudre.
  • Sens 18: Paille-en-cul, oiseau de mer dit aussi paille-en-queue, et oiseau des tropiques, qui, à la queue, a deux longues plumes dépassant toutes les autres. Au plur.: Des paille-en-cul, des paille-en-queue. Cul-blanc, nom de la bécassine et d'un autour. Des culs-blancs. Cul d'or, espèce de merle d'Afrique (turdus aurigaster), insectivore. Cul rouge, rossignol de muraille. Cul rousset, gorge-bleue et rossignol de muraille. Cul luisant, femelle du ver luisant. Cul de singe, nom vulgaire d'une coquille du genre pourpre.
  • Sens 19: Cul de mulet, variété de figue.Cul noué, variété de pomme à cidre. Cul tout nu, le colchique d'automne. Cul de chaudron, nom vulgaire de l'amélanchier, plante.

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot cul.

Citations

  • Quoi de plus commun que de se croire deux nez au visage, et de se moquer de celui qui se croit deux trous au cul.

    Denis Diderot

  • C'est grand pitié quand beauté manque à cul de bonne volonté.

    François Rabelais

  • Ceux qui parlent derrière moi, mon cul les contemple.

    Edgar Faure

  • Chacun fait ce qu'il fait avec son cul, moi ca n'me regarde pas. . .

    Thierry Le Luron

  • Donnez-moi quarante trous du cul et je vous fais une Académie française.

    Georges Clemenceau

  • Elle est si con la lune. Ca doit être son cul qu'elle nous montre toujours.

    Samuel Beckett

  • Mon coeur est à la France, mais mon cul est à moi. . .

    Arletty

  • Quand la merde vaudra de l'or, le cul des pauvres ne leur appartiendra plus.

    Henry Miller

  • Quand on s'endort avec le cul qui gratte, on se réveille avec les doigts qui puent.

    Coluche

  • Sur le plus haut trône du monde, on n'est jamais assis que sur son cul.

    Michel Eyquem de Montaigne

Expressions

Expressions contenant le mot Cul.

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot cul est valide au Scrabble et rapporte 5 points .