Ecouter le mot dépôt Dépôt

Définitions

Grand Dictionnaire de la langue française numérisé

  • n.m. Action de laisser, de confier quelque chose à quelqu'un qui s'en porte garant : Le dépôt d'un testament chez le notaire.
  • n.m. Action de déposer, de laisser quelque chose quelque part : Le dépôt des lettres dans les boîtes.
  • n.m. Transports Établissement gérant des agents de conduite (mécaniciens de locomotives, conducteurs d'autobus ou de tramways, etc.) et des engins moteurs (locomotives, automotrices, autorails, tramways, trolleybus, autobus). Ensemble des installations (remises, ateliers, voies, etc.) affectées au stationnement des engins moteurs pendant leur période d'inutilisation ou d'entretien.
  • n.m. PathologieAccumulation de pus ou d'autres excrétions morbides dans les tissus.
  • n.m. Militaire Partie d'une unité restant en garnison quand cette unité fait campagne ; lieu où cette fraction reste stationnée. Organisme ou établissement militaire qui peut être chargé de missions très diverses (dépôt des équipages de la flotte, etc.).
  • n.m. GéologieTout matériel minéral apporté à la surface de la Terre par un agent quelconque. (Les roches sédimentaires sont d'anciens dépôts, modifiés ou non postérieurement à leur accumulation.)
  • n.m. DroitContrat par lequel une personne (le déposant) confie à une autre (le dépositaire) un bien meuble, à charge pour ce dernier de le garder et de le rendre fidèlement.
  • n.m. Déclaration à un organisme officiellement qualifié du nom d'une marque, d'un modèle, etc., afin d'en avoir légalement l'usage exclusif.
  • n.m. Lieu de détention temporaire.
  • n.m. Accumulation de matières solides qu'abandonne un liquide au repos ; ces matières elles-mêmes : Il y a un dépôt au fond de la bouteille. Dépôts de sels minéraux sur les parois d'une chaudière.
  • n.m. Lieu quelconque où on entrepose, dépose des choses ; magasin, entrepôt : Un dépôt de carburants.
  • n.m. Lieu de vente de produits frais de consommation courante préparés ailleurs : Il y a un dépôt de pain à l'épicerie.
  • n.m. Lieu (magasin, arrière-boutique, entrepôt, etc.) où un commerçant entrepose ses stocks.
  • n.m. Objet, argent déposé : S'approprier indûment un dépôt.
  • n.m. Action de déposer de l'argent, des valeurs à un organisme qui les garantit : Dépôts bancaires. Dépôt à la caisse d'épargne.

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • n. (Programmation informatique) Stockage centralisé d'un logiciel de gestion de versions.
  • n. (Géologie) Masses de matières minérales, formées à la surface du globe par les eaux, les glaciers, les vents, les êtres organisés.
  • n. (Par analogie) Amas d’humeurs qui se forme en quelque endroit du corps.
  • n. (Par extension) (Militaire) Soldats, recrues qui sont au dépôt.
  • n. (Militaire) Lieu où l’on organise les cadres et où l’on exerce les recrues.
  • n. (Chemin de fer) Endroit où sont entretenues et remisées les locomotives avant une nouvelle utilisation en service commercial.
  • n. Lieu où quelqu’un fait débiter ce qu’il récolte, ce qu’il fabrique, etc.
  • n. Lieu où l’on entrepose des objets ou des marchandises.
  • n. Convention faite en déposant quelque chose entre les mains de quelqu’un.
  • n. Ce qu’on a déposé, confié, donné en garde à quelqu’un, pour être rendu ou employé à la volonté ou suivant l’intention de celui qui l’a donné.
  • n. Action de déposer, de placer une chose en quelque endroit, ou de remettre, de confier une chose à quelqu’un.
  • n. Lieu où l’on garde certaines choses, pour s’en servir, pour y recourir dans l’occasion.

Le littré

  • Sens 1: Ce qu'on a déposé, donné en garde, pour être rendu ou employé à la volonté du déposant. Retirer un dépôt. Le dépôt fut rendu fidèlement. Le dépôt est une chose sacrée. Nier, violer un dépôt.Caisse des dépôts et consignations, caisse créée le 28 avril 1816, spécialement destinée à recevoir et à administrer les fonds provenant de consignations judiciaires, de cautionnements, de dépôts volontaires, etc. et à faire le service des fonds de retraite. Être en dépôt, être confié. Mettre en dépôt, confier. Avoir en dépôt, garder à titre de dépôt. Laisser en dépôt, négliger. Locution peu usitée. Fig. Un dépôt précieux, une personne à qui l'on tient beaucoup.
  • Sens 2: Action de déposer, de mettre une chose en un lieu. Le dépôt d'un corps dans un caveau provisoire.
  • Sens 3: Action de confier quelque chose en garde à quelqu'un ; la convention faite en déposant quelque chose entre les mains de quelqu'un. Le dépôt est un contrat de bonne foi. La loi du dépôt. Dépôt volontaire, contrat de dépôt qui se fait par le consentement réciproque du déposant et du dépositaire. Dépôt nécessaire, contrat de dépôt qui est la suite d'une circonstance impérieuse, telle qu'un incendie, etc.Dépôt des signatures et paraphes des notaires, dépôt que les notaires, avant d'entrer en charge, doivent faire de leur signature et de leur paraphe, tant au greffe du tribunal de première instance de leur département, qu'au secrétariat de la mairie de leur résidence.
  • Sens 4: Nom donné aux matières solides et molles qui se déposent au fond d'un vase contenant un liquide impur ou hétérogène. Terme de géologie. Couches de roches aqueuses formées lors du séjour des eaux. Le dépôt des eaux tranquilles.
  • Sens 5: Terme de pathologie. Abcès. Il se forma un dépôt à la tête, par suite du coup qu'il y avait reçu.Collection formée par des matières sorties de leurs voies naturelles et épanchées dans le tissu cellulaire. Dépôt urineux.
  • Sens 6: Lieu où l'on dépose certains objets. Dépôt de cannes, de parapluies.Le dépôt des archives, lieu où l'on conserve les archives. Dépôt de la guerre, lieu où l'on conserve les documents du ministère de la guerre et qui renferme un grand nombre de cartes, plans, topographies, mémoires d'expéditions, etc. Le dépôt de la guerre a été établi en 1688. Dépôt de la marine, département où les cartes, plans, etc. de la marine sont construits, et qui est sous la direction d'un vice-amiral.
  • Sens 7: Terme de commerce. Magasin où un homme, qui vend loin de sa résidence propre, met tout ou partie de ses marchandises à la disposition des acheteurs. Ce propriétaire a établi un dépôt de ses vins à Paris.Autrefois le lieu où l'on déposait du sel, du tabac, en attendant de les voiturer au lieu de leur distribution.
  • Sens 8: Terme de guerre. Lieu de résidence des soldats qui ne peuvent suivre le régiment.Lieu où l'on organise les cadres et où l'on exerce les recrues. Les soldats, les recrues qui sont au dépôt. Le dépôt reçut l'ordre de se mettre en marche.
  • Sens 9: Terme de procédure criminelle. Mandat de dépôt, ordre d'appréhender et d'incarcérer celui contre lequel il a été lancé.Dépôt de la préfecture de police, salles où l'on dépose provisoirement des prisonniers. Dépôt de mendicité, établissement où l'on recueille les pauvres.
  • Sens 10: Coffre à argent et coffre aux archives dans une communauté.

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot dépôt.

Citations

  • Un dépôt est une contribution charitable à l'avenir de votre banque.

    Ambrose Bierce

Expressions

Expressions contenant le mot Dépôt.

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot dépôt est valide au Scrabble et rapporte 8 points .