Ecouter le mot hurle Hurle

Définitions

Dictionnaire Larousse de la langue française numérisé

  • v. intr. Pousser de longs cris, plaintifs ou furieux, notamment en parlant du loup, de l'hyène, du chien : Chien qui hurle dans la nuit.
  • v. intr. Émettre des cris violents, sous l'effet de la douleur, de la terreur, de la colère : Hurler de rage.
  • v. intr. Parler, chanter, émettre un appel en forçant sa voix, en criant : Inutile de hurler, je ne suis pas sourd.
  • v. intr. Produire un bruit, un son puissant, ou impressionnant : Les sirènes hurlent pour annoncer l'alerte.
  • v. intr. Produire un violent effet de contraste, une disparité choquante ; jurer : Vert qui hurle.

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • pas de définition

Cordial dictionnaire français en ligne version 21

  • pas de définition

Le littré

  • pas de définition

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot hurle.

Citations

  • Aujourd'hui, on me proposerait de faire un film avec un mec qui hurle sur les actrices, je sais que j'y réfléchirais à deux fois. Je ne suis pas assez dingue de ce métier pour accepter cet enfer.

    Mélanie Laurent

  • Devant le musée du Louvre, un agent hurlait : "circulez ! Y'a rien à voir."

    Yvan Audouard

  • Ecrire c'est aussi ne pas parler. C'est se taire. C'est hurler sans bruit.

    Marguerite Duras

  • Si tu ne hurles pas, personne ne croira que tu as mal.

    Henry de Montherlant

  • Ce qui ne peut danser au bord des lèvres - s'en va hurler au fond de l'âme.

    Christian Bobin

  • Il était saisi par une envie animale de hurler à la façon des chiens attachés.

    Guy de Maupassant

  • La rue assourdissante autour de moi hurlait.

    Charles Baudelaire

  • Les éloges sont à la mode: il faut hurler avec les loups.

    Paul-Louis Courier

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot hurle est valide au Scrabble et rapporte 8 points .