Ecouter le mot mordre Mordre

Définitions

Grand Dictionnaire de la langue française numérisé

  • v. tr. Planter ses dents dans quelque chose, l'entamer ou le saisir, le serrer entre les dents : Mordre une pomme à belles dents.
  • v. tr. Serrer fortement quelqu'un, une partie du corps entre les dents, les mâchoires, en lui causant une blessure : Le chien l'a mordu à la jambe.
  • v. intr. Attaquer ou se défendre avec les dents, en parlant d'un animal : Ce chien aboie, mais il ne mord pas.
  • v. tr. Crocher le fond, en parlant d'une ancre.
  • v. tr. Attaquer la planche à graver, en parlant de l'eau-forte.
  • v. tr. Se laisser prendre à quelque chose : Il n'a pas mordu à notre histoire.
  • v. tr. Familier. Comprendre une matière, une science, y prendre intérêt, goût, s'y mettre : Il commence à mordre aux mathématiques.
  • v. tr. Entamer quelque chose avec les dents ; croquer : Mordre dans une pomme.
  • v. tr. Dépasser une limite ; empiéter sur : La voiture a mordu la ligne blanche.
  • v. tr. Causer à quelqu'un, à une partie du corps une sensation vive et douloureuse : Le vent glacial nous mordait au visage.
  • v. tr. Se fixer dans quelque chose, s'y enfoncer en entamant sa surface : Des crampons qui mordent bien la glace.
  • v. tr. Entamer quelque chose, le ronger : La lime mord le métal.

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • v. (Argot) (Vieilli) Regarder.
  • v. (Figuré) Médire, reprendre, critiquer, censurer avec âpreté.
  • v. Border, comme en empiétant.
  • v. (Typographie) Dépasser, déborder.
  • v. (Gravure) Faire subir l’action de l’eau-forte, après avoir découvert en différents endroits, à l’aide d’une pointe à graver, le vernis dont elle est enduite.
  • v. (Figuré) Ronger, creuser ou percer.
  • v. (Familier) Prendre du goût pour une étude, y faire des progrès.
  • v. (Par analogie) (Architecture) Enserrer fermement.
  • v. (Par extension) Piquer avec le bec ou un dard.
  • v. Serrer avec les dents de manière à entamer.
  • v. (Pêche) Saisir l’appât.

Le littré

  • v. tr. Sens 11: Se mordre, v. réfl.: Se faire une morsure à soi-même. Il s'est mordu en mâchant.Se faire des morsures l'un à l'autre. Ces chiens se sont mordus cruellement. Fig. Ils ne se mordront pas, se dit de gens fort éloignés l'un de l'autre. Fig. Se déchirer, se faire du mal.
  • v. tr. Sens 10: Fig. Faire une critique de quelqu'un ou de quelque chose comparée à une morsure. Fig. Mordre en riant, faire, tout en plaisantant, quelque reproche incisif.
  • v. tr. Sens 9: Empiéter.Mordre dans un mur, avancer dans un mur. Cette pièce de bois ne mord pas assez avant dans le mur pour y tenir ferme. Terme de couturière et de tailleur. Il faut mordre plus avant dans l'étoffe, il faut faire la couture un peu plus loin du bord de l'étoffe, pour qu'elle ne se défasse pas. En termes d'imprimerie, la frisquette mord, les bords de la frisquette empêchent quelques portions de papier de recevoir l'impression. Les dents de cette roue ne mordent pas assez sur les ailes du pignon, elles n'engrènent pas assez.
  • v. tr. Sens 8: Faire impression sur. Absolument: . Terme de peinture. Se dit des couleurs qui s'attachent à la toile.
  • v. tr. Sens 7: Terme de marine. Se dit de l'ancre dont la patte inférieure s'enfonce dans le sol.Le vent mord au nord, il tend à passer vers le nord.
  • v. tr. Sens 6: V. n.: Exercer une action corrosive, entamer. L'eau-forte mord sur les métaux. L'eau-forte n'a pas assez mordu sur cette planche. La lime ne mord pas dans l'acier trempé.
  • v. tr. Sens 5: Ronger, creuser, percer, en parlant de certaines choses qui exercent ces actions. Terme de gravure. Mordre une planche, ou faire mordre une planche, lui faire éprouver l'effet de l'eau-forte. Terme de teinturier. L'étoffe mord la teinture, prend la couleur.
  • v. tr. Sens 4: Poétiquement. Mordre la poudre, la poussière, la terre, être tué dans un combat.
  • v. tr. Sens 3: Absolument: . Ce chien est dangereux, il mord. Mordre dans un morceau de pain. Fig. Mordre jusqu'au sang, serrer entre les dents jusqu'à ce que le sang vienne. Mordre à l'hameçon, se dit du poisson qui saisit l'appât et l'hameçon. Fig. Mordre à l'hameçon, se laisser séduire par une proposition qui a été faite pour tromper, pour surprendre. Fig. Il mord à la grappe, il trouve agréable ce qu'on lui dit, ce qu'on lui propose. Fig. Mordre à quelque chose, y prendre goût, y faire des progrès. Ce jeune homme mord aux mathématiques. Il n'y saurait mordre, il ne peut comprendre, il ne peut réussir, et aussi il aspire à une chose à laquelle il ne saurait parvenir.
  • v. tr. Sens 2: Par extension, entamer avec le bec ou les suçoirs, se dit en parlant des oiseaux, des insectes. Le perroquet le mordit. Cet enfant est tout mordu de puces.
  • v. tr. Sens 1: Entamer avec les dents. Un chien enragé l'a mordu. Il a été mordu d'une vipère. Fig. Fig. Mordre le sein de sa nourrice, se montrer ingrat. Fig. Se mordre la langue, voy. LANGUE. Se mordre les lèvres de dépit, de rage, etc. Fig. Se mordre les lèvres, signifie aussi se montrer étonné, surpris. S'en mordre les doigts, s'en mordre les pouces, se repentir d'une chose qu'on a faite. Se mordre les doigts, ses doigts, ronger ses doigts avec les dents, pendant qu'on est plongé dans la méditation et le travail. Mordre ses ongles, se ronger les ongles avec les dents ; et fig. se travailler l'esprit pour faire quelque composition en vers ou en prose. Fig. et familièrement. Je ne sais quel chien l'a mordu, je ne sais quel caprice le prend.

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot mordre.

Citations

  • Si quelqu'un te lèche les bottes, mets-lui le pied dessus avant qu'il ne commence à te mordre.

    Paul Valéry

  • Les fanatiques grinceront les dents et ne pourront pas mordre.

    Jean Le Rond d'Alembert

  • On l'entend bien toujours : qui voudra mordre y morde.

    Jean Racine

  • Qui peut lécher peut mordre, et qui peut embrasser peut étouffer.

    Alfred de Musset

  • Il ne faut pas attendre d'avoir de fausses dents pour mordre dans le fruit défendu.

    Jacques Deval

  • Le monde a des dents, et quand l'envie le prend de mordre, il ne s'en prive pas.

    Stephen King

  • A se mordre les doigts on se retrouve vite manchot.

    Dominique Noguez

  • Qui tend sa perche risque de voir le poisson mordre.

    Daniel Desbiens

  • Il serre les dents; c'est une façon de mordre qui ne fait de tort à personne.

    Jacques Ferron

  • La liberté n'existe que là où l'intelligence et le courage parviennent à mordre sur la fatalité.

    Roger Caillois

Expressions

Expressions contenant le mot Mordre.

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot mordre est valide au Scrabble et rapporte 8 points .