Ecouter le mot gueule Gueule

Définitions

Dictionnaire Larousse de la langue française numérisé

  • n.f. Bouche de certains animaux (loup, crocodile, reptile, etc.) quand elle peut s'ouvrir largement.
  • n.f. Populaire. Visage, figure, en particulier, son aspect ou son expression : Avoir une sale gueule. Faire une gueule d'enterrement.
  • n.f. Populaire. Bouche : Ferme ta gueule.
  • n.f. Populaire. Nourriture, bouffe : Être porté sur la gueule.
  • n.f. Ouverture béante de certains objets : La gueule d'un four.
  • n.f. Populaire. Forme, aspect de quelque chose : Cette ville a une drôle de gueule.

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • n. Bouche chez les animaux carnassiers, chez certains poissons et certains gros reptiles.
  • n. (Populaire) (Méprisant) Bouche. Note : Utilisé dans des expressions.
  • n. (Populaire) (Méprisant) Visage.
  • n. (Par analogie) Ouverture de certains objets.
  • n. (Botanique) Labié.

Cordial dictionnaire français en ligne version 21

  • n.f.s. Zoologie. Bouche de certains animaux.
  • n.f.s. (familièrement) Bouche de l'homme, sa voix, sa parole.
  • n.f.s. (familièrement) Bouche de l'homme, sa capacité à manger, déguster, exhaler.
  • n.f.s. (familièrement) Visage.
  • n.f.s. (familièrement) Aspect extérieur d'une personne.
  • n.f.s. (familièrement) Aspect extérieur d'un objet.
  • n.f.s. (par analogie) Fleurs, plantes qui ont l'aspect d'une gueule (gueule de loup)
  • n.f.s. (par analogie) Ouverture par où entre ou sort quelque chose (gueule du canon, gueule du four)

Le littré

  • Sens 1: La bouche, dans la plupart des quadrupèdes carnassiers et des poissons. La gueule d'un brochet. En un tour de gueule, se dit d'un animal qui mange quelque chose avec promptitude et voracité. Terme de chasse. On dit qu'un chien chasse de gueule, pour dire qu'il aboie sur ses voies ; et qu'il a fait sa gueule, lorsque, après avoir été bien nourri de lait, il prend de la vigueur au bout de cinq mois. Sa gueule est faite, se dit du porc, quand toutes ses dents sont venues. Fig. La gueule du loup, voy. LOUP. Terme de tératologie. Gueule de loup, scissure congénitale de la voûte palatine et de la lèvre supérieure. Gueule pavée, nom donné par les habitants de l'île Maurice à deux poissons, l'un une daurade, l'autre qui paraît être un sciénoïde. Poétiquement. Gueule de certains êtres mythologiques ou monstrueux.
  • Sens 3: Fig. Gueule, en tant qu'elle sert à manger. Avoir la gueule pavée, manger très chaud, ou des choses très épicées. On dit aussi en ce sens : avoir la gueule ferrée. Ce ménage a la gueule bien grande, il faut beaucoup d'argent pour l'entretenir. Gueule fraîche, grand mangeur, parasite. Venir la gueule fraîche, venir avec un bon appétit. Gueule fine, se dit d'une personne qui se connaît en bons morceaux. Des mots de gueule, des mots trop libres, paroles déshonnêtes, qui se disent parfois dans les repas abondants et joyeux. Une gueule béante, une gueule ouverte, et qui demande de quoi manger, dévorer.
  • Sens 4: Par analogie, ouverture. La gueule d'un four. La gueule de la fournaise. La gueule d'une cruche. Futaille à gueule bée, futaille défoncée par un bout. Gueule bée, se dit, dans quelques provinces, d'un tonneau défoncé par un bout, dans lequel on jette le raisin quand on fait les vendanges. Terme d'hydraulique. Gueule bée, décharge d'un bassin supérieur qui fournit une nappe à un réservoir. Une usine marche à gueule bée quand la vanne motrice est levée de toute sa hauteur hors de l'eau ; c'est l'opposé de marcher à vanne trempante.
  • Sens 5: Terme de botanique. Fleur en gueule, corolle gamopétale divisée en deux lèvres, la supérieure ordinairement bifide, l'inférieure le plus souvent trilobée, et présentant une forme comparée à une gueule.Gueule de loup, un des noms vulgaires donnés au muflier à grandes fleurs, dit aussi muflier des jardins et mufle de veau (antirrhinum majus, L.). Gueule noire, fruit de l'airelle myrtile qui noircit les lèvres quand on le mange.
  • Sens 2: Populairement et par mépris. La bouche, en parlant des personnes. Il a la gueule fendue jusqu'aux oreilles. Fig. Donner sur la gueule à quelqu'un, lui paumer la gueule, c'est-à-dire lui donner un coup sur la face. Fig. Donner à quelqu'un sur la gueule, le faire taire. Bassement. Il en a menti par la gueule ou par sa gueule. Fort en gueule, bavard et insolent. Gueule ferrée, homme qui a l'injure à la bouche, qui a de l'impudence. Il a toujours la gueule ouverte, se dit d'un homme qui crie beaucoup. Avoir la gueule morte, ne rien dire, être triste, et être réduit au silence. Il n'a que la gueule, que de la gueule, il ne sait, ni ne peut que crier, c'est un hâbleur. Fig. et bassement. La gueule du juge en pétera, il faut que la gueule du juge en pète, se dit quand on ne veut entendre à aucun accommodement sur une affaire, et qu'on exige qu'elle soit jugée. Venir la gueule enfarinée, venir inconsidérément et avec une sorte de confiance.
  • Sens 6: Terme d'architecture. Partie de la cymaise, dite aussi doucine.Gueule de loup, entaille angulaire faite dans l'extrémité d'une pièce de bois, pour qu'elle puisse embrasser l'angle de deux faces adjacentes d'une autre pièce. Gueule de loup, coude de tuyau sur le haut d'une cheminée, tournant sur un pivot, de manière que la fumée sort dans la même direction que le vent.
  • Sens 7: Terme de marine. Pont sur gueule, le pont supérieur.Gueule de loup, gueule de raie, sortes de nœuds.
  • Sens 8: Gueule de four, mésange à longue queue, dans la Sologne.PROVERBELa gueule [la gourmandise] tue plus de gens que l'épée.

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot gueule.

Citations

  • Atmosphère... Atmosphère... Est-ce que j'ai une gueule d'atmosphère ?

    Arletty

  • Caresses et coups de poing dans la gueule sont les pleins et les déliés de l'amour.

    Serge Gainsbourg

  • Celui qui parle à coeur ouvert est souvent invité à fermer sa gueule.

    Pierre Perret

  • C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule.

    Michel Audiard

  • Flambeau allume son petit brûle-gueule français à la longue pipe allemande du vieux.

    Edmond Rostand

  • Ne traite pas le crocodile de sale gueule avant d'être complètement sorti du marigot.

    Alexandre Vialatte

  • On peut dire tout ce que l'on veut, la gueule des gens, ça compte !

    Olivier de Tissot

  • Parfois, je me casse la gueule. Eh bien, ça fait partie des sensations de la vie.

    Jacques Brel

  • Celui qui écoute aux portes la prend souvent en pleine gueule.

    Professeur Choron

  • Danser en temps de guerre, c'est comme cracher à la gueule du diable.

    Hafid Aggoune

Expressions

Expressions contenant le mot Gueule.

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot gueule est valide au Scrabble et rapporte 7 points .