Ecouter le mot cavalier Cavalier

Définitions

Grand Dictionnaire de la langue française numérisé

  • n.m. Clou en U à deux pointes employé pour fixer des fils sur leur support.
  • n.m. Pièce dont l'extrémité supérieure (de couleur ou référencée par un chiffre ou une lettre) permet le classement de documents.
  • n.m. En Angleterre, au XVIIe s., membre d'un groupe de poètes raffinés (Carew, Suckling, Lovelace).
  • n.m. Carte du jeu de tarot intermédiaire entre le valet et la dame.
  • n.m. Nom de deux pièces du jeu d'échecs qui sont généralement représentées par une tête de cheval.
  • n.m. Surnom donné par les puritains anglais aux partisans du roi lors de la guerre civile de 1642.
  • n.m. Titre donné, au XVIe et au XVIIe s., à la manière espagnole, à celui qui portait l'épée.
  • n.m. Militaire servant dans la cavalerie.
  • adj. Sans gêne, impertinent, désinvolte : Cette question est un peu cavalière.
  • n. Homme qui, lors d'une sortie, d'un bal, etc., accompagne une femme, une jeune fille et, en particulier, celui qui danse avec elle ; femme, jeune fille accompagnée de ce cavalier, partenaire du danseur.
  • n. Personne qui monte à cheval : Être bon cavalier.
  • n.m. Amas de déblais placés sur les côtés d'une voie ferrée ou sur les accotements d'une route ou d'un chemin.
  • n.m. Ancien format de papier de dimensions 46 × 62 cm.
  • n.m. Dans une balance de précision, petite surcharge en fil métallique replié que l'on utilise pour parfaire l'équilibre.

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • (Géométrie) En projection oblique.
  • (Par extension) (Péjoratif) Hautain, vexant, brusque, insultant, inconvenant, sans gêne.
  • Dégagé, libre, aisé.
  • Qui est affecté au passage des gens à cheval.
  • (Hippologie) Qui a trait au cheval.
  • n. (Zootechnie) Synonyme de cavalier king Charles spaniel (race de chien).
  • n. (Politique) Annexe ou amendement à un texte législatif.
  • n. (Mécanique) Pièce mécanique qui entoure une tige.
  • n. Butée dans une machine à écrire ou le long d’une route, d’un canal, etc.
  • n. (Jeu d’échecs) Pièce du jeu d’échecs, qui peut se déplacer tout autour de lui, uniquement en avançant de deux cases de l’échiquier en ligne droite plus une de côté.
  • n. Clou à deux pointes, en forme de U, servant à fixer les fils et câbles.
  • n. (Électricité) Pièce en forme de U reliant électriquement deux points.
  • n. (ou cavaletto) Promontoire de terre (ou tabouret à quatre pieds) situé en arrière des fortifications et qui permet de voir par-dessus celles-ci.
  • n. (Militaire) Fortification en retrait du corps principal et qui le domine.
  • n. (Danse) Homme qui accompagne une femme ou qui danse avec elle.
  • n. Celui, celle qui sert dans la cavalerie militaire.
  • n. (Équitation) Celui, celle qui monte à cheval.
  • n. (Imprimerie) Format de papier, intermédiaire entre le carré et le raisin.

Le littré

  • Sens 1: Homme, femme à cheval. Être bon, être mauvais cavalier, se tenir bien, se tenir mal à cheval. C'est un beau cavalier, il a bonne grâce à cheval. On dit de même, elle est bonne, elle est mauvaise cavalière.
  • Sens 2: Soldat qui sert à cheval. Il était escorté par un piquet de cavaliers.
  • Sens 3: Homme d'épée.
  • Sens 4: Homme, par opposition à dame ou demoiselle. Il n'y avait pas assez de cavaliers à ce bal. Chaque cavalier conduisait une dame. Cette dame n'a pas de cavalier, offrez-lui le bras. C'est un aimable cavalier.
  • Sens 5: Titre d'honneur donné par politesse à des passants, à des inconnus et même par ironie à des gens dont on a à se plaindre.
  • Sens 6: Cavalier servant, homme qui s'astreint à faire en tout les volontés d'une dame dont il se fait ainsi l'esclave par amour ou par reconnaissance.
  • Sens 7: Aux échecs, pièce qui marche obliquement du blanc au noir, et du noir au blanc, en sautant une case. Le vrai mot serait chevalier, mais aujourd'hui on dit bien plus souvent cavalier. On ne couvre point l'échec du cavalier, c'est-à-dire que, quand le cavalier met le roi ou la dame en échec, on ne peut pas interposer une autre pièce ; il faut absolument ou retirer la pièce mise en échec ou prendre le cavalier.
  • Sens 8: Terme de fortification. Amas de terre, dont le sommet compose une plate-forme, sur laquelle on dresse des batteries de canon pour nettoyer la campagne ou pour détruire quelque ouvrage de l'ennemi.
  • Sens 9: Terme d'imprimerie. Papier d'un format entre le carré et le grand raisin. Tirer, imprimer sur cavalier. Adj.: Papier cavalier.
  • Sens 10: Terme de ponts et chaussées. Dépôt de terre formé aux abords d'une route, d'un canal ou d'un ouvrage quelconque.
  • Sens 11: Dans l'histoire d'Angleterre, au XVIIe siècle, partisan des Stuarts.

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot cavalier.

Citations

  • Le noir souci monte en croupe derrière le cavalier.

    Horace Walpole

  • L'étalon est l'image de l'ami moqueur : il hennit sous tout cavalier.

    La Bible

  • Armée, Mariage, Eglise et Banque: les quatre cavaliers de l'Apocalypse.

    Carlos Ruiz Zafón

Expressions

Expressions contenant le mot Cavalier.

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot cavalier est valide au Scrabble et rapporte 13 points .