Ecouter le mot rude Rude

Définitions

Dictionnaire Larousse de la langue française numérisé

  • adj. Qui est dur, rugueux au toucher : Des mains à la peau rude.
  • adj. Qui est sévère, brutal : Vous avez été un peu rude avec elle.
  • adj. Se dit d'un son dur, rauque, désagréable : Voix rude.
  • adj. Qui a un caractère fruste, grossier, qui manque de délicatesse : Des hommes aux manières rudes.
  • adj. Qui est pénible, exige des efforts soutenus, de la résistance : Un rude hiver. Être soumis à une rude épreuve.
  • adj. Familier. Remarquable en son genre : Un rude appétit.
  • adj. Qui est difficile à vaincre, redoutable dans les affrontements : Avoir affaire à un rude concurrent.
  • adj. Se dit d'un vin âpre au goût.

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • Âpre au toucher ; brut ; dur.
  • Âpre au goût ; corsé.
  • Raboteux.
  • (Figuré) Pénible, fatigant.
  • Violent, impétueux.
  • Difficile à supporter ; rigoureux.
  • (Familier) Difficile à croire.
  • Choquant, grossier, désagréable.
  • Fâcheux, dur, sévère.
  • Rigide, austère.
  • (Familier) Redoutable.
  • n. (Mycologie) Synonyme de lactaire délicieux (espèce de champignons).

Cordial dictionnaire français en ligne version 21

  • adj. inv. Dur, rugueux.
  • adj. inv. Rauque, en parlant d'un son.
  • adj. inv. Grossier, fruste, en parlant d'un caractère.
  • adj. inv. Difficile, dur, qui éprouve (une rude marche)
  • adj. inv. (familièrement) Remarquable (un rude bonhomme)

Le littré

  • pas de définition

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot rude.

Citations

  • Elevé à la rude école du malheur, il y remportait tous les prix.

    Alphonse Allais

  • Les grands mots mettent toujours la vraie modestie à rude épreuve.

    Michel Audiard

  • L'obéissance est un métier bien rude.

    Pierre Corneille

  • Si m'excuse de mon langage - Rude, malotru et sauvage, - Car né ne suis pas de Paris.

    Jean de Meung

  • C'est une croppe de montagne rude et aspre de tous costez, aboutissant en poincte.

    Jacques Amyot

  • Qui livre un plus rude combat que celui qui s'efforce de se vaincre soi-même ?

    Gérard Groote

  • Il était laid: des traits austères, - La main plus rude que le gant.

    Victor Hugo

  • Il livre au hasard sombre une rude bataille.

    Victor Hugo

  • Je crois que vous voulez m'éprouver et vous jouer de moi qui suis un homme simple et rude.

    Paul Claudel

  • L'amour, un délicat enfant ! Il est brutal, rude, violent; il écorche comme l'épine.

    William Shakespeare

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot rude est valide au Scrabble et rapporte 5 points .