Ecouter le mot don Don

Définitions

Dictionnaire Larousse de la langue française numérisé

  • n.m. Action de donner, de céder quelque chose que l'on possède et, en particulier, action de donner de l'argent à quelqu'un, à une institution, une œuvre ; chose ou somme ainsi donnée, cadeau : Un don de mille euros.
  • n.m. Littéraire. Bienfait, faveur : Ces fruits magnifiques sont un don de la nature.
  • n.m. Talent, disposition, qualité de quelqu'un, que l'on considère comme innés, naturels : Avoir un don pour la musique.
  • n.m. Droit Donation à une personne morale.
  • n.m. Traditions populairesPouvoir extraordinaire accordé par une fée à un enfant qui vient de naître.
  • n.m. En Espagne, titre d'honneur donné à tous les hommes. (Employé uniquement devant le prénom et signifiant monsieur, il était réservé au Moyen Âge aux nobles. Le mot portugais correspondant est dom.)

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • n. Action d’offrir à quelqu’un quelque chose, de lui en abandonner la propriété ou présent qu’on lui fait ainsi.
  • n. Chose donnée.
  • n. Abandon ou délaissement gratuit à quelqu’un d’un objet ainsi accordé.
  • n. Donation entre conjoints de l’usufruit de leur bien, pour que le survivant en jouisse.
  • n. (Figuré) Biens, qualités physiques ou morales, avantages qu’on reçoit à la naissance.
  • n. (En particulier) Aptitude.
  • n. Titre d’honneur donné à certains nobles espagnols, équivalant à « sire ».

Cordial dictionnaire français en ligne version 21

  • n.m.s. Ce qui est donné, cadeau.
  • n.m.s. Fait de donner.
  • n.m.s. Bienfait, faveur de la nature.
  • n.m.s. Aptitude, talent.
  • n.m.s. Titre honorifique en Espagne.

Le littré

  • Sens 1: Action d'accorder gratuitement à quelqu'un la propriété ou la jouissance de quelque chose ; la chose ainsi accordée. Faire un don à quelqu'un, lui faire don de quelque chose. De riches dons. Il lui fit don d'une terre. En purdon, c'est-à-dire de la façon la plus gratuite. Faire don de son cœur, accorder à quelqu'un son entière amitié, et, s'il s'agit d'une femme, lui vouer un profond amour. Le don d'amoureuse merci, les faveurs qu'une femme accorde à un homme. Dans les contes de fée, don se dit de quelque faculté extraordinaire accordée par une fée à un enfant qu'elle favorise. La fée lui fit un don.
  • Sens 3: Fig. Qualité, avantage naturel. La nature le combla de ses dons. Elle a le don de plaire. Familièrement et ironiquement. Il a le don de me déplaire.
  • Sens 4: Offrande.
  • Sens 5: Terme de droit. Donation. Don mutuel entre époux. Terme d'ancienne coutume. Don mobil [écrit sans e], avantage que la femme accordait en Normandie sur sa dot, pour aider aux dépenses du ménage.
  • Sens 6: Autrefois, en un sens particulier, certaines grâces utiles accordées par le prince. Ils ont avis de cette aubaine, et en demandent le don au roi.Don d'aubaine, de bâtardise, de déshérence, etc. don que le roi faisait des objets qui venaient à lui échoir par droit d'aubaine, de bâtardise, de déshérence, etc.
  • Sens 7: Don gratuit, taxe que le roi demandait au clergé assemblé en corps, et qui, accordée par le clergé, était payée par tous les bénéfices du royaume. Les états des provinces faisaient aussi des dons gratuits.
  • Sens 8: Terme de commerce. Ce que les marchands en gros ont coutume de déduire sur le poids net des marchandises.
  • Sens 9: Terme d'alchimie. Don céleste, la matière de la pierre philosophale.PROVERBEIl n'y a pas de plus bel acquêt, il n'y a si bel acquêt que le don, c'est-à-dire il n'y a point de plus belle acquisition que le don, il n'y a pas de bien plus agréablement acquis que celui qui est donné.
  • Sens 2: Par analogie, ce qui, comparé à un don, vient de Dieu, de la nature, etc. Les dons de la terre, ses productions. Les dons de la fortune, les richesses. Poétiquement. Les dons de Cérès, le blé, le pain. Les dons de Flore, de Bacchus, du printemps, les fleurs, le vin, la verdure. Dans le rite grec, saints dons, nom des symboles du corps et du sang de Jésus-Christ. Avoir le don des langues, se dit des apôtres qui reçurent de Jésus-Christ la faculté de parler toutes les langues, et, par analogie, de ceux qu'on suppose, dans les contes de fées ou autres, savoir les langues à mesure qu'ils en ont besoin, sans les avoir apprises. En un sens différent, avoir le don des langues, se dit de ceux qui ont une facilité toute particulière pour apprendre les langues. Avoir le don des larmes, se dit de ceux qui pleurent à volonté, et aussi de ceux qui pleurent trop facilement.

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot don.

Citations

  • La paix n'est pas un don de Dieu à ses créatures. C'est un don que nous nous faisons les uns aux autres.

    Jean Bazaine

  • Le don de vérité est un don qui surpasse tous les autres.

    Bouddha

  • Le don est échange de vie ; et la vie, échange de don.

    Paul Zumthor

  • Aimer, c'est donner sans attendre de retour et tout acte est prière, s'il est don de soi.

    Antoine de Saint-Exupéry

  • Aimer, c'est donner. Plus grand est le don, plus grand est l'amour.

    Fernando Pessoa

  • J'estime plus un don qu'une reconnaissance: - Qui nous donne fait plus que qui nous récompense.

    Pierre Corneille

  • Pour un noble coeur, le plus riche don devient pauvre, quand celui qui donne n'aime plus.

    William Shakespeare

  • Sans technique un don n'est rien qu'une sale manie.

    Georges Brassens

  • Don Juan est un touriste pressé.

    Maurice Donnay

  • Il n'y a pas d'action véritable sur l'autre sans un don total à l'autre.

    Fernand Ouellette

Expressions

Expressions contenant le mot Don.

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot don est valide au Scrabble et rapporte 4 points .