Ecouter le mot force Force

Définitions

Dictionnaire Larousse de la langue française numérisé

  • n.f. Vigueur physique d'un être animé, de son corps ; capacité qu'il a de fournir un effort physique ; énergie : Elle n'a pas la force de déplacer l'armoire.
  • n.f. Moyens violents, contrainte exercés pour obtenir un résultat : Avoir recours à la force.
  • n.f. Énergie morale, capacité de résister aux épreuves, d'imposer son point de vue, sa volonté : Avoir une grande force de caractère.
  • n.f. Savoir, habileté, ensemble des connaissances dans un domaine : Deux élèves de même force en mathématiques.
  • n.f. Poids, assurance, vigueur, ensemble des caractères de quelque chose qui fait qu'il s'impose à l'esprit : La force d'un argument.
  • n.f. Intensité de l'action d'un agent ou d'un phénomène physique, son degré de puissance ou de violence : La force du vent.
  • n.f. Gradation dans l'intensité d'un agent physique (par exemple le vent, un séisme) ou dans la difficulté, la complexité d'une action intellectuelle, manuelle, etc. : Vent force 3. Mots croisés de force moyenne.
  • n.f. Pouvoir, puissance, ascendant, supériorité de quelqu'un, d'un groupe : La force d'un parti politique, d'un secteur économique.
  • n.f. Degré d'efficacité de quelque chose : La force d'un remède.
  • n.f. Puissance en effectifs, en matériel, etc., d'un groupe, d'un pays : La force navale d'un pays.
  • n.f. Toute chose qui, par son influence, sa puissance, est capable d'agir sur les autres choses, de s'imposer : L'équilibre des forces dans une situation économique.
  • n.f. Littéraire. Toute-puissance : Les forces du destin.
  • n.f. BoulangerieAptitude d'une farine à l'hydratation et à donner une pâte conservant un bon comportement mécanique depuis la fermentation jusqu'à la cuisson.
  • n.f. Industrie du papierSynonyme impropre de grammage.
  • n.f. PhysiqueConcept traduisant quantitativement les interactions entre objets et permettant d'expliquer leurs déformations ou les modifications de leurs mouvements.

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • n. Faculté naturelle d’agir vigoureusement, en particulier en parlant de l’homme et des animaux.
  • n. (Figuré) Aptitude à réfléchir, à concevoir, à produire, en parlant de l’esprit, de l’imagination, du génie, etc.
  • n. Habileté, talent, expérience qu’on a dans un art, dans un exercice, etc.; et, en général, ensemble des ressources dont on peut disposer, des facultés, du bien, du crédit, du pouvoir, etc., dont on jouit.
  • n. Énergie vitale ; vigueur.
  • n. Énergie, activité, intensité d’action.
  • n. Abondance et vigueur.
  • n. Volonté, caractère, sensibilité, fermeté d’âme, courage qui fait braver les obstacles ou supporter le malheur, les maux, les tourments.
  • n. Puissance d’un peuple, d’un état, de tout ce qui contribue à le rendre ou à le maintenir puissant.
  • n. (En particulier) (Militaire) Ce qui la rend une armée redoutable.
  • n. (Militaire) L’ensemble des moyens de défense d’une place forte, ses fortifications, sa garnison, etc.
  • n. Personne ou institution qui possède ou exerce un pouvoir, une influence, une contrainte ou une autorité.
  • n. Autorité ou influence d’une chose.
  • n. (En particulier) Impétuosité.
  • n. Unité militaire ; corps de troupes requis pour faire exécuter la loi ou les mesures des agents de l’autorité, lorsqu’il y a résistance de la part des citoyens.
  • n. Solidité, pouvoir de résister.
  • n. (Physique) (Mécanique) Effet physique qui produit un changement physique comme une pression, un mouvement.
  • n. (Par extension) (Familier) Puissance mécanique.
  • n. (En particulier) Valeur d’un raisonnement, d’une preuve, d’une raison, etc.
  • n. (Didactique) Toute cause ou puissance à laquelle on attribue la propriété de produire ou de déterminer certains effets, certains phénomènes.
  • n. (Science-fiction) Variante orthographique de Force.
  • (Archaïsme) ou (Littéraire) Beaucoup de.

Cordial dictionnaire français en ligne version 21

  • n.f.s. Vigueur physique, puissance d'action physique.
  • n.f.s. Forces : ensemble d'énergies en vue d'une action.
  • n.f.s. Courage, capacité plus ou moins grande à produire un résultat.
  • n.f.s. Habilité à exercer des facultés, spirituelles ou physiques.
  • n.f.s. Résistance, solidité d'un objet.
  • n.f.s. Puissance (force d'un coup, d'une détonation...)
  • n.f.s. Violence pour contraindre une ou plusieurs personnes.
  • n.f.s. En parlant d'un groupe, d'une personne, action, pouvoir de contraindre.
  • n.f.s. Se dit d'un État, d'un peuple, de ses ressources, de ce qui le rend florissant.
  • n.f.s. Effort à fournir pour déformer un corps, en modifier l'état de repos ou de mouvement.
  • n.f.s. Degré de puissance, d'efficacité.
  • Adjectif indéfini beaucoup, comme dans " force personnes... "

Le littré

  • Sens 1: La propriété qui fait que le corps d'un homme ou d'un animal a une grande puissance d'action. Être doué d'une grande force de corps. Avoir de la force. Une force d'Hercule. Un cheval d'une grande force. Je n'ai pas la force de travailler. De toute sa force, autant que l'on peut, aussi bien que l'on peut. À forces égales, à force égale, à égalité de force ou de forces, en supposant que des deux côtés les forces sont égales. Être de force à, être assez fort pour. Il est de force à lutter contre trois hommes. Par extension. Être assez habile pour, ou, ironiquement, assez niais pour, et, généralement, être capable de. Il est de force à vous convaincre. Il est bien de force à faire cette bévue. Tour de force, action qui demande beaucoup de force ou d'adresse ; et fig. solution heureuse d'une grande difficulté. Tour de force, dans les beaux-arts, se dit, en mauvaise part, des effets plus difficiles qu'agréables. N'avoir ni force ni vertu, être d'une complexion délicate ; et fig. n'être bon à rien, capable de rien. C'est le soleil de janvier, il n'a ni force ni vertu. Dans les métiers, manœuvres ou opérations de force, celles qui exigent des efforts considérables et des appareils puissants. Travaux de force, travaux qui exigent l'emploi des forces musculaires. Au plur.: Les forces du corps. Ce malade sent ses forces augmenter. Il fait plus que ses forces ne permettent.
  • Sens 2: La force de l'âge, l'époque de la vie où l'on a le plus de force. La force du tempérament, ce qui, dans le tempérament, rend l'individu capable de résister à de grandes fatigues, d'exécuter de grands travaux. Être dans toute sa force, avoir la plénitude de sa vigueur. Être dans toute sa force, se dit des affaires politiques, judiciaires ou autres qui sont au plus haut point du débat, et qui préoccupent l'attention publique.
  • Sens 3: Puissance, supériorité. Avoir force, avoir une influence active. Ressources que procurent le bien, le crédit, le pouvoir, le talent, la position, etc. Ce personnage prend tous les jours une nouvelle force. Les forces d'un parti. Les forces humaines, ce que l'homme en général est en état de faire ou de supporter. Les forces humaines ne vont pas jusque-là. Cela est au-dessus des forces humaines.
  • Sens 4: Force se dit des États que l'on compare à un corps vivant. Il se dit aussi de la puissance d'un peuple, d'un État, de ses ressources, de ce qui le rend florissant. Les forces comparées de la France et de l'Angleterre. La force militaire d'un empire.
  • Sens 7: Violence. Employer la force. Céder à la force. À la force ! signifie à la violence !
  • Sens 8: Maison de force, maison où l'on enferme les gens de mauvaises mœurs qu'on veut corriger.La Force, une des prisons de Paris où l'on enfermait les prévenus ; elle est démolie.
  • Sens 5: La force d'une armée, ce qui la rend considérable, redoutable. La force d'un régiment, d'un bataillon, le nombre effectif d'hommes qui s'y trouvent. La force d'une place de guerre, ses moyens de défense, ses fortifications, sa garnison. Être en force, être en état de se défendre ou d'attaquer. L'ennemi se montre en force sur notre flanc gauche. Au plur.: Les forces, les troupes d'un État, d'un souverain. Terme de marine. Force ou forces navales, réunion indéterminée de bâtiments de guerre. La flotte d'un pays. Ligne de force, la ligne dans laquelle les plus forts vaisseaux sont placés en tête de la ligne, en tactique navale. La ligne de contre-force se forme, au contraire, en plaçant les plus forts vaisseaux à la queue de la ligne.
  • Sens 6: Supériorité physique de force ; pouvoir de contraindre. Repousser la force par la force. L'empire de la force. On a nommé la guerre le jeu de la force et du hasard. Force majeure, force à laquelle on ne peut résister. Cas, événement de force majeure. Céder à la force majeure. Il y eut force majeure. Force publique, réunion des forces individuelles organisées par la constitution pour maintenir les droits de tous et assurer l'exécution de la volonté générale. Force armée, corps de troupe requis pour faire exécuter la loi, ou les mesures des agents de l'autorité, lorsqu'il y a résistance. La force armée dissipa les attroupements. Force est demeurée à la loi, les magistrats chargés de l'exécution de la loi ont triomphé de ceux qui voulaient l'enfreindre. Agir de force, agir par la force. Force ouverte, l'emploi patent de la force. Faire force à, contraindre, contenir.
  • Sens 9: Il est bien force, force m'est, force lui est de, il est nécessaire, indispensable.
  • Sens 10: Aptitude à concevoir, à combiner, à réfléchir, à imaginer. Avoir une grande force de tête, de conception. Absolument: . Ce penseur a de la force. La force de la mémoire, la ténacité de la mémoire. Il a une grande force de mémoire.
  • Sens 11: Habileté, talent, expérience qu'on a dans un art, dans un exercice, dans une science. Il est de première force sur le violon, au pistolet, aux échecs. Ces deux écoliers sont de la même force. Ironiquement. De même force, se dit de gens ou de choses qui ne valent pas mieux les unes que les autres. Ironiquement. Un fou de sa force, un homme aussi fou que lui.
  • Sens 12: Il se dit de l'énergie morale. Il lui manque la force d'âme. Avoir la force de, être assez ferme pour ; n'avoir pas la force de, n'être pas assez ferme pour.
  • Sens 13: Il se dit de la puissance d'action et d'impulsion des agents physiques. La force de la poudre à canon. La force d'une machine à vapeur. La force d'un ressort. La force d'une chute d'eau.Impulsion qu'a reçue le corps lancé, poussé. La force d'un boulet de canon. On dit de même : la force d'un coup. Terme de marine. Faire force de rames, ramer à toutes forces. Faire force de voiles, augmenter la surface de la voilure déjà déployée pour donner plus de prise au vent, et, par là, plus de vitesse au navire. Fig. Faire force de voiles, faire tous ses efforts pour réussir en quelque affaire. Faire force de vent, forcer de voiles.
  • Sens 14: Impétuosité. La force de l'eau, du courant. La force du pouls, le plus ou moins de force avec laquelle l'artère soulève le doigt qui la presse. Le cœur bat avec force, les pulsations en sont fortes et rapides.
  • Sens 15: Force se dit aussi de la puissance de résistance. La force d'une poutre, d'un drap, d'une toile. Terme d'architecture. Forces ou jambes de forces, pièces de bois qu'on met sur les tirants pour porter l'entrait et lui servir de jambes. Il se dit aussi des arcs-boutants et contre-forts en maçonnerie.
  • Sens 17: Au sens métaphysique, les forces, les substances qui sont causes ; ce qui est à la fois substance et cause des phénomènes. L'esprit est une force. L'âme, la monade sont des forces.
  • Sens 18: Forces de la nature, nom que l'on donne aux diverses propriétés de la matière telles que la gravitation, la chaleur, l'électricité, le magnétisme, l'affinité chimique, la vie. Équivalence des forces, voy. ÉQUIVALENCE.
  • Sens 19: Par extension, en parlant des choses, intensité, énergie, efficacité. La force de la chaleur. La force d'un acide, d'un poison. Ce vin a beaucoup de force, c'est-à-dire il est très tonique. Cette eau-de-vie a beaucoup de force, c'est-à-dire elle est très spiritueuse. La force de la séve, l'abondance et la vigueur de la séve. Fig. et familièrement. C'est la force du bois, se dit quand quelque chose se fait par la seule impétuosité de la nature. Qualité du son appelée aussi intensité.
  • Sens 20: En parlant des choses intellectuelles et morales. La force du sang, mouvements secrets de la nature entre personnes unies par les liens du sang.
  • Sens 21: Il se dit du discours, du style, des expressions, pour signifier l'action puissante exercée sur l'esprit. La force du style. Dans la force, dans toute la force du mot, complétement, sans réserve.
  • Sens 22: Il se dit du raisonnement, des preuves pour exprimer l'action par laquelle ils s'imposent à l'esprit.
  • Sens 23: La force d'un sujet, les qualités solides que renferme le sujet sur lequel on travaille. En un sens analogue, la force de la situation, en parlant d'une situation dramatique.
  • Sens 16: Terme de mécanique. Toute cause de mouvement. Force centripète. Force centrifuge. Deux forces appliquées en un même point. La résultante des forces.Force mouvante ou motrice, celle qui produit un mouvement. Force morte, celle qui est actuellement neutralisée. Autrefois force vive, action de forces combinées avec leur vitesse comme dans le choc. Aujourd'hui force vive d'un corps, le produit de sa masse par le carré de sa vitesse. Fig. Les forces vives de la nation, la partie la plus vigoureuse et la plus saine de la nation. Force d'inertie, celle en vertu de laquelle un mobile tend à conserver l'impulsion reçue, et aussi la résistance qu'il oppose à ce qui doit le mettre en mouvement quand il est en repos. Fig. Force d'inertie, résistance passive qui consiste surtout à ne pas obéir. Ils opposèrent la force d'inertie aux mesures de l'autorité.
  • Sens 24: Force se dit, en peinture et en sculpture, du caractère et de la vigueur manifestés dans les formes ; en parlant du coloris, de l'emploi intelligent de couleurs vigoureuses ; en parlant d'un tableau entier, de l'effet vigoureux que produit l'opposition habile des ombres et des lumières.
  • Sens 25: Ce qu'il y a de fort, de contraignant dans les choses, et quelquefois de nécessaire ou d'inévitable. La force des choses. La force de l'habitude. La force de l'évidence.La force de la vérité, le pouvoir que la vérité a sur l'esprit des hommes. Terme de législation. Force de chose jugée, autorité d'une décision administrative ou judiciaire rendue en dernier ressort, et contre laquelle il ne reste aucun moyen ordinaire de se pourvoir. Force de loi, autorité équivalente à celle d'une loi.
  • Sens 26: Il s'emploie pour exprimer une forte quantité.
  • Sens 27: Nom que les mineurs de la Loire donnent à la mofette.
  • Sens 28: À force, loc. adv.: Beaucoup, extrêmement. Travailler à force. Étudier à force.
  • Sens 29: À force de, loc. prép.: Par beaucoup de. À force de bras, sans autre aide que les bras. Ils montèrent le canon à force de bras. À force de rames, en forçant de rames. À force de reins, par la force des reins. On dit de même : à la force du poignet.
  • Sens 30: À toute force, loc. adv.: Par toute sorte de moyens. À toute extrémité. À tout prendre, absolument parlant. On pourrait à toute force lui accorder ce qu'il demande.
  • Sens 31: De force, loc. adv.: Avec effort. Faire entrer de force une chose dans une autre. Par la contrainte. Il lui fit signer de force cet acte. Prendre une ville de force, s'en emparer par une attaque. Prendre une femme de force, la violer. De gré ou de force, soit qu'on veuille ou qu'on ne veuille pas. Il faudra bien de gré ou de force qu'il paye le dommage.
  • Sens 32: Par force, à force ouverte, de vive force, loc. adv.: En employant la force, la violence, par une violence manifeste. Malgré qu'on en ait. Emporter une place de vive force, l'emporter par une attaque brusque. Fig. Attaquer de vive force les préjugés.

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot force.

Citations

  • La justice sans la force est impuissante, la force sans la justice est tyrannique.

    Blaise Pascal

  • Celui qui ne s'est établi que par la force ne peut subsister que par la force.

    Denis Diderot

  • C'est la force de la passion qui crée la force de la règle.

    Jean Jaurès

  • Il faut avoir la force de sa raison et non la raison de sa force.

    Massa Makan Diabaté

  • La faiblesse de la force est de ne croire qu'à la force.

    Paul Valéry

  • La justice sans la force est une dérision pire que la force sans la justice. A quoi me sert d'avoir raison si celui qui a tort me tue ?

    Alphonse Allais

  • L'union fait la force. Oui, mais la force de qui ?

    Alain

  • Amour, donne-moi ta force, et cette force me sauvera.

    William Shakespeare

  • La force de cervelle fait les entêtés, et la force d'esprit les caractères fermes.

    Joseph Joubert

  • La foule préfère généralement la force anormale qui déborde à la force égale qui persiste.

    Honoré de Balzac

Expressions

Expressions contenant le mot Force.

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot force est valide au Scrabble et rapporte 10 points .