Ecouter le mot bleu Bleu

Définitions

Grand Dictionnaire de la langue française numérisé

  • adj. Se dit d'une viande rouge grillée, à peine saisie par la cuisson.
  • n.m. La couleur bleue : Une robe d'un bleu lavande.
  • n. Nom que les vendéens donnaient aux soldats de la République.
  • n. Sportif sélectionné en équipe de France, notamment dans les sports de ballon.
  • n. Familier. Nouveau venu (nouvelle venue) dans un établissement scolaire ou autre, jeune recrue dans une caserne.
  • adj. Avec un nom ou un adjectif, forme des adjectifs composés invariables : Bleu ciel, bleu pâle, bleu de Prusse, etc.
  • adj. Dont la peau devient livide sous l'effet de diverses causes (contusion, température, émotion) : Des lèvres bleues de froid. Le noyé était tout bleu.
  • adj. Qui est d'une couleur analogue à celle d'un ciel sans nuage : Une mer parfaitement bleue. Des yeux bleus.
  • n.m. ZoologieSquale de haute mer, très vorace, qui poursuit les bancs de harengs et de maquereaux. (Taille : 4 m.)
  • n.m. HabillementVêtement de travail en toile bleue composé d'une veste et d'un pantalon.
  • n.m. Rayonnement lumineux situé entre le violet et le vert dans le spectre solaire, d'une longueur d'onde moyenne de 470 nm.
  • n.m. Matière colorante dont on se sert pour peindre ou teindre en bleu : Une couche de bleu.
  • n.m. Familier. Marque sur la peau, tirant sur le bleu, résultant d'un coup ; ecchymose : Être couvert de bleus.
  • n.m. Produit de couleur bleue qu'on utilisait pour donner de l'éclat au linge blanc dans les lessives.
  • n.m. AgroalimentaireFromage affiné à caillé découpé et à moisissures internes, fabriqué avec du lait de vache (bleu d'Auvergne, bleu des Causses, fourme d'Ambert, bleu du Jura ; à l'étranger, gorgonzola, stilton, etc.).
  • n.m. Matériel de bureauPlan d'architecte ou d'ingénieur.
  • n.m. JeuxCraie dont se servent les joueurs de billard pour frotter le procédé de la queue.

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • n. La couleur bleue.
  • n. (Belgique) (Familier) Personne nouvellement arrivée en première année d’étude supérieure (baccalauréat ou candidature), qui garde ce titre jusqu’à la fin de son baptême.
  • n. (Familier) Personne sans expérience ; novice. (Militaire) (Familier) Jeune soldat sans expérience.
  • n. (Spécialement) (xxi e siècle) Policier ; gendarme
  • n. (Spécialement) (Histoire) Nom donné, pendant la guerre de Sécession, aux soldats nordistes (par opposition aux gris, les sudistes).
  • n. (Par extension) Républicain.
  • n. (Spécialement) (Histoire) Nom que les chouans donnaient, pendant la guerre de Vendée, aux soldats des armées de la République.
  • n. Personne vêtue d’un uniforme bleu, vêtue de bleu.
  • n. (Par métonymie) Famille de fromages dont la pâte contient des champignons formant des veines de couleur bleue.
  • (Argot) (Populaire) Complètement ivre.
  • Vivement surpris de quelque chose.
  • (Cuisine) Très peu cuit, en parlant d’une viande grillée.
  • (Zootechnie) D'une couleur de robe de chien gris clair évoquant le bleu.
  • De la couleur que certains épanchements de sang ou certaines contusions font prendre à la peau.
  • (Par extension) D’une couleur appartenant au champ chromatique du bleu, c’est-à-dire légèrement différente de la couleur originelle mais lié à celle-ci. #DFF2FF #77B5FE #2BFAFA #3A8EBA #0000FF #17657D #686F8C
  • De la couleur du ciel en plein jour quand il est dégagé. #0000FF
  • (Belgique) Passionnément amoureux de quelqu’un.

Le littré

  • adj. Sens 1: Qui est de la couleur du ciel sans nuage. Des rubans bleus. Une robe bleue. Des yeux bleus. Cordon bleu, large ruban que portaient les chevaliers du St-Esprit, ordre fondé par Henri III. Un cordon bleu, un chevalier de l'ordre du Saint-Esprit. Familièrement, et par une plaisanterie qui porte sur l'éminence du grade de cordon bleu et sur l'ancien tablier bleu des servantes, une très bonne cuisinière. Nous avons pris un cordon bleu. Bas bleu, femme de lettres, avec une nuance de ridicule (voy. BAS). Bibliothèque bleue, ensemble de petits livres, qui ont une couverture bleue et qui contiennent des romans de chevalerie, par exemple les Quatre Fils Aymon, avec une version ancienne et naïve, et aussi des contes de fées, comme le Petit Poucet, Cendrillon. Conte bleu, récit fabuleux, incroyable, discours en l'air. Parti bleu, parti de gens de guerre, sans commission et sans aveu, qui font des courses pour piller amis et ennemis. Locution vieillie. Filles bleues, filles de l'Annonciade. Terme d'ancienne marine. Officier bleu, celui qu'un capitaine de vaisseau créait sur son bord. Terme de médecine. Maladie bleue (voy. CYANOSE).
  • adj. Sens 2: Livide, en parlant de la teinte que prend la peau à la suite d'une forte contusion. Il a l'œil tout bleu.
  • adj. Sens 3: Bleu, s. m.: La couleur bleue. Bleu de roi. Bleu turquin. Bleu de Prusse. Elle a les yeux d'un beau bleu. Bleu clair, bleu foncé, locution invariable. Une robe bleu clair. Des draps bleu foncé. Un bleu, une marque livide à la peau, suite de contusion. Il lui fit des bleus en le pinçant fortement. Terme de blanchisseur. Passer du linge au bleu, tremper du linge blanchi dans une eau imprégnée de bleu. Terme de cuisine. Mettre une carpe, un brochet au bleu, les faire cuire au court-bouillon, où il entre du vin, ce qui leur donne une couleur bleuâtre.
  • adj. Sens 4: Un bleu, les bleus, nom donné, dans les guerres de la Vendée, aux soldats républicains à cause de leur uniforme bleu ; et, par extension, partisan de la Révolution. Dans l'histoire ancienne, faction des bleus ou des Vénètes, l'une des principales factions du cirque à Rome ou à Constantinople. Les bleus et les rouges, nom qu'on donnait aux différents corps de la maison du roi.
  • adj. Sens 5: Différentes sortes de substances qui donnent une coloration bleue. Bleu anglais, nom donné à la matière obtenue en précipitant par la potasse, l'indigo du bleu en liqueur.Bleu d'azur, verre coloré en bleu par l'oxyde de cobalt ; réduit en poudre très fine, il s'emploie, dans les manufactures de porcelaine ou de faïence, sous les noms d'azur d'émail ou bleu d'émail. Bleu d'azur, un des noms sous lesquels on désigne l'outre-mer (lapis lazuli ou lazulite) en poudre fine. Bleu de cobalt, résultat de la calcination d'un mélange de phosphate de cobalt et d'alumine, dit aussi bleu de Thénard. Bleu en liqueur, solution d'une partie d'indigo dans huit parties d'acide sulfurique ; les repasseuses s'en servaient pour passer le linge au bleu. Bleu de nerprun, matière colorante d'un bleu violet qui se trouve dans les baies du nerprun. Bleu de Prusse ou de Berlin, nom donné au cyanure de fer avant qu'on en connût la composition, tant à cause de sa couleur que parce qu'il fut découvert à Berlin. Bleu de montagne, carbonate de cuivre naturel.
  • adj. Sens 6: Nom d'un poisson du genre des chiens de mer.

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot bleu.

Citations

  • Un matin, l'un de de nous manquant de noir, se servit de bleu : l'impressionnisme était né.

    Auguste Renoir

  • Et l'Infini terrible effara ton œil bleu !

    Arthur Rimbaud

  • A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles, Je dirais quelque jour vos naissances latentes

    Arthur Rimbaud

  • Des liserons d'un incomparable bleu enlacent les barreaux des fenêtres.

    Pierre Loti

  • Ecoutez, chef, je m'en charge, moi, de lui apprendre le respect au bleu-bite.

    Roger Nimier

  • Il faut savoir tremper sa plume dans le bleu du ciel.

    Félix Leclerc

  • L'été rit, et l'on voit sur le bord de la mer - Fleurir le chardon bleu des sables.

    Victor Hugo

  • Quand je n'ai pas de bleu, je mets du rouge.

    Pablo Picasso

  • Dieu a créé la mer et il l'a peinte en bleu pour qu'on soit bien dessus.

    Bernard Moitessier

  • Absolument dépaysé, je passai au bleu la prière du matin - dans une cure, Seigneur !

    Hervé Bazin

Expressions

Expressions contenant le mot Bleu.

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot bleu est valide au Scrabble et rapporte 6 points .