Ecouter le mot fort Fort

Définitions

Dictionnaire Larousse de la langue française numérisé

  • adj. Qui a de la vigueur, de la force physique, qui est robuste, solide : Un homme fort.
  • adj. Qui est corpulent, épais, gros : Être fort des hanches. Avoir la taille forte.
  • adj. Qui a de la force morale, de la force de caractère : Rester fort dans l'adversité. Une âme forte.
  • adj. Dont la puissance, les moyens d'action, le pouvoir sont très développés ; qui s'impose aux autres : Un parti politique fort.
  • adj. Qui manifeste l'autorité, la puissance, l'ascendant sur autrui, la rigueur, la violence : Employer la manière forte avec un enfant.
  • adj. Se dit d'un État qui recourt à la contrainte et à des mesures autoritaires : Régime fort.
  • adj. Qui est résistant, solide : Du carton fort.
  • adj. Qui est bien établi, sûr, qui résiste au temps, aux attaques, etc. : Son amour est si fort qu'il lui pardonne tout.
  • adj. Qui a beaucoup d'intensité, de puissance, de force : Parler d'une voix forte.
  • adj. Qui est grand, qui a une importance marquée : Une forte somme d'argent.
  • adj. Se dit d'une substance, d'une préparation dont la teneur en son principe actif est très importante : De la moutarde forte.
  • adj. Qui est désagréable au goût ou à l'odorat, âcre : Du beurre fort.
  • adj. Se dit d'un produit, d'un médicament qui agit avec énergie ; se dit d'un instrument, d'un appareil très actif, très correctif, puissant : De la colle forte. Ces lunettes sont trop fortes pour moi.
  • adj. Qui a des connaissances étendues, une grande habileté, une grande aptitude dans un domaine et, en particulier, qui surpasse les autres : Être fort en mathématiques, aux échecs.
  • adj. Se dit d'une action qui nécessite une grande aptitude, une grande habileté.
  • adj. Se dit d'une action qui manifeste l'habileté, le savoir-faire, la compétence et qui s'impose avec force à l'esprit : Son dernier roman est très fort.
  • adj. Qui tire son assurance, sa supériorité de telle ou telle chose : Fort de son expérience, il a tout arrangé en un clin d'œil.
  • adj. AgricultureSe dit d'une terre compacte, argileuse, difficile à labourer.
  • adj. ChimieSe dit d'un électrolyte presque entièrement dissocié.
  • adj. Jeux Se dit d'une carte qui l'emporte sur les autres, permettant de faire la levée. Se dit de la couleur où le joueur a les plus fortes cartes.
  • adj. MonnaiesSe dit d'une monnaie qui, dans les relations internationales, est librement négociable et immédiatement convertible contre les monnaies les plus appréciées.
  • adj. PhonétiqueSe dit d'une consonne réalisée avec une tension musculaire plus importante que celle qui est requise pour l'émission de la partenaire faible ou douce.
  • n. Familier. Fort(e) en thème, élève studieux qui réussit bien dans les exercices scolaires (souvent péjoratif).
  • adv. Avec force, vigueur, d'une manière forte : Taper fort.
  • adv. Extrêmement, beaucoup, très : C'est un sujet fort intéressant. J'ai fort à faire aujourd'hui.
  • n.m. Personne qui a la puissance, les ressources nécessaires : Protéger le faible contre le fort.
  • n.m. Personne qui a de l'énergie morale : Il a l'intransigeance des forts.
  • n.m. Ouvrage de fortification autonome et fermé, destiné à défendre isolément un point important.

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • n. Bâtiment militaire conçu pour la guerre défensive. Ouvrage de terre ou de maçonnerie ou revêtu de métal, destiné à résister aux attaques de l’ennemi.
  • n. (Chasse) Repaire, de la retraite de certains animaux qui se réfugient toujours dans l’endroit le plus épais du bois.
  • n. (Familier) Genre de mérite ou de savoir, de la qualité qui distingue une personne, qui la place au-dessus des autres.
  • n. Temps où une chose est dans son plus haut point, dans son plus haut degré.
  • n. Endroit le plus fort d’une chose.
  • n. Endroit le plus épais et le plus touffu d’un bois.
  • n. (Soutenu) Celui qui a la force ou la puissance.
  • Costaud, robuste, vigoureux.
  • Qui est puissant.
  • Solide.
  • Capable, habile, expérimenté.
  • Gros.
  • Intense, qui fait une vive impression sur le goût et sur l’odorat, la vue…
  • Qui est impétueux, violent, énergique.
  • Qui est important, considérable.
  • Qui est courageux, magnanime, ferme.
  • Qui est gros et épais de matière, capable de porter un poids ou de résister à un choc.
  • Qui est en état de résister aux attaques de l’ennemi.
  • Nombreux.
  • Rude, difficile, pénible.
  • (Figuré) Considérable dans son genre et supérieur à une certaine valeur.
  • (Musique) La musique se divise en temps faibles et en temps forts.
  • Qui est bien fondé, qui est appuyé sur de bons principes.
  • Par comparaison du plus au moins,
  • Il se dit également des expressions, du style, etc., lorsqu’ils joignent l’énergie à la justesse et qu’ils sont capables de frapper, d’entraîner.
  • Raisonneur, indiscipliné ou obstiné.
  • (Grammaire) Se construit souvent avec la préposition « en » ou « de » suivie d’un nom qui indique le genre de force, la cause, la qualité, les ressources, etc., qui rendent fort.
  • D’une manière forte et vigoureuse.
  • Beaucoup. — Note d’usage : Quand on le met devant un adjectif ou devant un adverbe, il marque le superlatif.

Cordial dictionnaire français en ligne version 21

  • adv. Vigoureusement, extrêmement, beaucoup, bien.
  • Qui a beaucoup de force.
  • Courageux, obstiné.
  • Qui est considérable en son genre, en parlant des choses.
  • Qui est capable de comprendre, de réaliser des choses difficiles.
  • Gros, corpulent.
  • Qui résiste à l'adversité, ou à soi-même.
  • Intense (pour un mouvement, un bruit, un goût...)
  • Efficace.
  • Qui utilise sa puissance.
  • Difficile à supporter ou à croire par son aspect excessif.

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot fort.

Citations

  • La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

    Eugène Ionesco

  • Le plus fort n'est jamais assez fort pour être toujours le maître, s'il ne transforme sa force en droit et l'obéissance en devoir.

    Jean-Jacques Rousseau

  • Estant pour lors l'argent fort court à Athenes, ces amendes là estoient fort griefves.

    Jacques Amyot

  • Le vin est fort, le roi est plus fort, les femmes le sont plus encore.

    Martin Luther-King

  • Pour aimer très fort, il faut savoir haïr très fort.

    Jean-Jacques Goldman

  • Même Jésus, trois jours, est mort. - Qui est fort ne fait le fort.

    Charles de Leusse

  • Au demourant, il semble avoir esté fort inegal en ses moeurs et fort dissemblable à soi mesme.

    Jacques Amyot

  • Ce prince de Brunswick a été ici fort goûté et fort fêté de tout le monde, et il le mérite.

    Jean Le Rond d'Alembert

  • Il avoit naturellement le visage fort doulx et fort beau.

    Jacques Amyot

  • Il s'estudia de le rendre homme de bien, quoiqu'il le veist fort depravé et fort incorrigible.

    Jacques Amyot

Expressions

Expressions contenant le mot Fort.

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot fort rapporte 7 points au Scrabble.