Ecouter le mot travail Travail

Définitions

Grand Dictionnaire de la langue française numérisé

  • n.m. Activité de l'homme appliquée à la production, à la création, à l'entretien de quelque chose : Travail manuel, intellectuel.
  • n.m. Activité professionnelle régulière et rémunérée : Vivre de son travail.
  • n.m. Exercice d'une activité professionnelle ; lieu où elle s'exerce : Le travail en usine.
  • n.m. Ensemble des opérations que l'on doit accomplir pour élaborer quelque chose : Cette réparation demandera deux jours de travail.
  • n.m. Toute occupation, toute activité considérée comme une charge : Les enfants, ça donne bien du travail.
  • n.m. Ouvrage réalisé ou à réaliser, manuel, artistique, intellectuel : Il a publié un travail sur la littérature provençale.
  • n.m. Manière dont un ouvrage ou une œuvre ont été exécutés : Le fin travail d'une miniature.
  • n.m. Technique permettant de travailler une matière, d'utiliser un outil ou un instrument : Apprendre le travail du bois.
  • n.m. Exercices accomplis pour acquérir la maîtrise d'une activité : Le travail d'un gymnaste aux anneaux.
  • n.m. Activité laborieuse de l'homme considérée comme un facteur essentiel de la production et de l'activité économique : Le capital et le travail.
  • n.m. Effet, résultat utile produit par le fonctionnement de quelque chose : Évaluer le travail d'une machine.
  • n.m. Action continue produite par un élément ou un phénomène naturel ; modification subie par un milieu, une matière qui en est l'objet : Le gauchissement d'une poutre dû au travail du bois.
  • n.m. Modification, évolution lente due à une cause extérieure : Laisser faire le travail du temps.
  • n.m. MédecinePhase de l'accouchement marquée par l'association de contractions utérines douloureuses de plus en plus rapprochées et par le raccourcissement et la dilatation du col de l'utérus.
  • n.m. PhysiqueQuantité d'énergie reçue par un système matériel se déplaçant sous l'effet d'une force, et égale au produit scalaire de la force par le vecteur déplacement.
  • n.m. Sorte de cage dans laquelle on place les grands animaux pour les immobiliser afin de pouvoir les opérer.

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • n. Labeur, application à une tâche, effort soutenu pour faire quelque chose, en parlant de l’esprit comme du corps.
  • n. (Par extension) Activité professionnelle.
  • n. Manière dont on travaille habituellement.
  • n. Ouvrage même, de quelque nature qu’il soit, qui est produit par le labeur. (Spécialement) Ouvrage de l’esprit, étude historique, philosophique ou scientifique. — Note : Il est alors souvent au pluriel.
  • n. (Médecine vétérinaire) (Équitation) Bâti servant à la contention des chevaux et des bovins, durant la pose des fers, ou pour des opérations chirurgicales.

Cordial dictionnaire français en ligne version 21

  • n.m.s. Activité déployée pour réaliser quelque chose (travail manuel; travail intellectuel)
  • n.m.s. Ouvrage terminé ou qui est à faire (un remarquable travail de sculpture)
  • n.m.s. Manière dont une oeuvre est faite (travail soigné; du beau travail...)
  • n.m.s. Façonnage d'une matière.
  • n.m.s. Activité d'un organe, d'un muscle, d'une machine.
  • n.m.s. Ensemble des phénomènes qui peuvent changer les caractéristiques d'un corps (le travail de la fermentation; le travail du bois...)
  • n.m.s. Activité qui mérite salaire (il avait un bon travail)
  • n.m.s. Ensemble des travailleurs (le monde du travail)
  • n.m.s. Économie. Activité déployée en vue de produire des biens ou des services (division du travail; travail à la chaîne...)
  • n.m.s. Mécanique. Produit d'une force par le déplacement de son point d'application (l'énergie dont l'unité légale est le joule)
  • n.m.s. Médecine. Période de l'accouchement pendant lesquelles se produisent les contractions de l'utérus (femme en travail)
  • n.m.s. Technologie. Machine servant à immobiliser les chevaux ou les bœufs pour qu'on les ferre ou les soigne.

Le littré

  • Sens 1: Nom donné à des machines plus ou moins compliquées, à l'aide desquelles on assujettit les grands animaux, soit pour les ferrer, quand ils sont méchants, soit pour pratiquer sur eux des opérations chirurgicales. Au plur.: Des travails.
  • Sens 2: Par extension du sens d'instrument qui assujettit, gêne, fatigue ; c'est le sens primordial comme le montre l'historique. (En cette acception, le pluriel est travaux, tra-vô ; l'x se lie : des travô-z immenses.)
  • Sens 3: Soins et soucis de l'ambition.
  • Sens 4: Inquiétude.
  • Sens 5: Travail d'enfant, ou, simplement, travail, douleurs de l'enfantement, ou, techniquement, succession de phénomènes violents et douloureux dont l'ensemble caractérise la fonction de l'accouchement. Fig.
  • Sens 6: Peine qu'on prend pour faire quelque chose. Le travail du corps. Le travail de l'esprit. Maison de travail, maison de détention où l'on fait travailler les détenus. Homme de travail, homme qui gagne sa vie par un métier pénible. Homme de grand travail, homme très laborieux. Terme de fauconnerie. Oiseau de grand travail, oiseau fort dans son vol, et ne se rebutant jamais.
  • Sens 7: Service auquel on soumet les animaux. Bêtes de travail, les bœufs, chevaux, etc. employés au travail. Terme de manége. Se dit des différents exercices du cheval. Travail de plate-longe, exercice auquel on assujettit généralement les élèves, dans les premières leçons.
  • Sens 8: Se dit de l'action d'une machine ou du résultat de cette action.Travail moteur, celui qui est développé par une force motrice ; travail résistant, celui qui est développé par une force résistante.
  • Sens 9: Terme de mécanique. Travail élémentaire d'une force qui agit sur un point mobile, le produit de la force tangentielle par l'élément de chemin parcouru.Travail total de la force, la somme de ses travaux élémentaires. Quand la force est constante en grandeur et en direction, et que le point sur lequel elle agit se déplace suivant la direction de la force, son travail est égal au produit de la force par le déplacement du point. Dans ces évaluations, la force étant exprimée en kilogrammes, et le déplacement en mètres, le travail est exprimé en kilogrammètres.
  • Sens 10: Il se dit, par analogie, de l'action mécanique des agents naturels.
  • Sens 11: Travail à mouiller, façon qu'on donne aux peaux pour en faire du parchemin.Travail de rivière, préparation qu'on donne aux peaux avant de les tanner.
  • Sens 12: Terme de vénerie. Endroit où le sanglier a remué la terre. Pas de pluriel en ce sens.
  • Sens 13: L'ouvrage même qui est le résultat du travail. Un beau travail.
  • Sens 14: La manière dont un ouvrage est fait. Travail exquis, délicat.Ce bijou est d'un beau travail, le travail en est délicat.
  • Sens 15: Manière dont on travaille, surtout en parlant des œuvres de l'esprit, de la besogne administrative. Il a le travail facile, difficile, lent, etc.
  • Sens 16: Le soin excessif que l'on apporte à quelque chose. Ses vers sentent le travail.
  • Sens 17: Ouvrage qui est à faire, ou qui est actuellement en cours d'exécution. Entreprendre un travail. On a suspendu les travaux. Donner du travail aux ouvriers.
  • Sens 18: Travail libre, le travail des hommes libres, par opposition à travail servile, dans les pays à esclaves. Travail attrayant, se dit, dans le système fouriériste, du travail librement choisi, alternant, distribué par courtes séances, par séries et par groupes, tel qu'il devra être organisé dans le phalanstère. Travail forcé, travail auquel on ne peut se soustraire. Travaux forcés, peine afflictive et infamante à laquelle on condamne les criminels.
  • Sens 19: Il se dit des ouvrages que l'on fait pour l'embellissement, pour l'assainissement, pour l'utilité générale. Des travaux d'assainissement. Les travaux faits à Paris. Dans les chemins de fer, travaux d'art, ponts, viaducs, etc. en un mot tout ce qui n'est pas le simple creusement de la voie. Travaux publics, ouvrages faits aux frais de l'État pour l'utilité publique. Dans la législation militaire. Travaux publics, peine infligée aux militaires qui ont déserté à l'intérieur. Les travaux de la campagne, l'ensemble des opérations de l'agriculture. Travaux, l'ensemble des opérations par lesquelles on procède à la construction.
  • Sens 20: Particulièrement. Remuements de terre, tranchées que font les troupes pour l'attaque ou la défense d'une place, pour fortifier un camp, etc. C'est un ingénieur qui conduit ce travail. Le travail de cette nuit a été poussé jusqu'à tel endroit.Plus usité au pluriel. Ruiner les travaux des assiégés.
  • Sens 21: Au plur.: Examen, discussion, délibérations, en parlant d'un corps. Le parlement suspendit ses travaux. Les travaux de la commission, d'une académie.
  • Sens 22: Compte qu'un ministre rend au prince des affaires de son département, que les commis rendent aux ministres de celles qui leur ont été renvoyées. Le prince, à son travail, a décidé que… C'est l'heure de son travail avec ses commis. En ce sens, le pluriel est travails. Ce ministre a eu plusieurs travails cette semaine avec le roi. On disait de certaines places dont les titulaires rendaient compte immédiatement au roi : Ces places ont le travail, donnent le travail.
  • Sens 23: Au plur.: Entreprises pénibles et glorieuses. Œuvres littéraires. Il se dit quelquefois au singulier. Les travaux d'Hercule les douze entreprises que la Fable lui attribue.
  • Sens 24: Élaboration. En physiologie, mouvement vital qui produit certaines actions. En pathologie, mouvement vital qui produit telle ou telle lésion. Le travail local de la tuberculisation. Dans le langage des convulsionnaires de Saint-Médard, les travaux, les convulsions.

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot travail.

Citations

  • Le travail c'est bien une maladie, puisqu'il y a une médecine du travail.

    Coluche

  • Le travail est la prière des esclaves ; la prière est le travail des hommes libres.

    Léon Bloy

  • Le travail, c'est la santé. . . Mais à quoi sert alors la médecine du travail ?

    Pierre Dac

  • Relie par des rêves bien dirigés le travail du soir au travail du matin.

    Jules Renard

  • Le travail a été fait pour l'homme, et non pas l'homme pour le travail.

    Jdan Noritiov

  • Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie.

    Confucius

  • Il y a récession quand votre voisin perd son travail, dépression quand vous perdez le vôtre.

    Harry Truman

  • Le travail acharné n'est que le refuge des gens qui n'ont rien d'autre à faire.

    Oscar Wilde

  • Pour être grand, il faut quatre-vingt-dix-neuf pour cent de travail.

    William Faulkner

  • Une équipe de travail ressemble un peu à une troupe de théâtre, où l'on se rassemble autour de quelqu'un par osmose, peut-être parce qu'on a de l'admiration pour lui, ce que je crois indispensable, mais surtout parce que, même si l'on diffère sur certains points, on a des goûts communs et une volonté commune d'aller dans certaines directions.

    Pierre Bellemare

Expressions

Expressions contenant le mot Travail.

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot travail est valide au Scrabble et rapporte 10 points .