Ecouter le mot convention Convention

Définitions

Grand Dictionnaire de la langue française numérisé

  • n.f. Règle de conduite adoptée à l'intérieur d'un groupe social (le plus souvent pluriel) : Avoir le respect des conventions.
  • n.f. Ce qui est admis d'un commun accord, tacite ou explicite : Les conventions orthographiques.
  • n.f. DroitAccord conclu entre une caisse de Sécurité sociale et un syndicat représentatif de praticiens en vue de fixer les tarifs médicaux et leur remboursement.
  • n.f. PhilosophiePrincipe admis comme hypothèse étrangère à une théorie et destiné à une description systématique du monde.
  • n.f. Assemblée réunie pour réviser, élaborer et, éventuellement, adopter une constitution ; local ou lieu où cette même assemblée tient ses séances.
  • n.f. Accord passé entre des personnes, des groupes, des sujets de droit international (États, organisations), destiné à produire des effets juridiques et qui revêt en principe un caractère obligatoire pour ceux qui y adhèrent ; écrit destiné à formaliser la réalité de cet accord : Des conventions internationales sur la pêche.

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • n. (Arts) Accord tacite par lequel on admet certaines fictions, certains procédés qui s’éloignent de la réalité, mais qui paraissent indispensables pour produire l’effet voulu.
  • n. (En particulier) (Histoire) (France) L'assemblée nationale qui se réunit à Paris au mois de septembre 1792 et qui exerça tous les pouvoirs jusqu’en octobre 1795. ? voir Convention
  • n. Assemblée nationale formée pour établir une constitution, ou pour la changer, la modifier, etc.
  • n. (Au pluriel) Ce qui est convenu, ce qui résulte d’un pacte implicite, par opposition à ce qui résulte des lois mêmes de la nature ou de la force des choses.
  • n. Clause, condition.
  • n. Accord, pacte que deux ou plusieurs parties font ensemble.

Le littré

  • Sens 1: Terme de droit. Accord de volontés entre deux ou plusieurs personnes. Convention verbale. Convention écrite. Dans toute sorte de conventions. Faire une convention. Être de difficile convention, locution qui s'est dite dans le XVIIe siècle pour : être difficile en affaires. Fig. Au plur.: Clauses diverses d'un pacte. Voici quelles ont été nos conventions. Conventions matrimoniales, ou, simplement, conventions, les articles accordés à une femme par contrat de mariage.
  • Sens 2: Dans le langage général, ce qui est convenu entre les hommes. Terme de beaux-arts. Accord tacite pour admettre certaines fictions ou certains procédés. L'artiste est contraint ou juge bon de recourir à certaines conventions ; le spectateur s'y soumet, remplissant ainsi une condition sans laquelle il ne pourrait éprouver les sensations que l'art est destiné à produire. Le théâtre offre plusieurs conventions de ce genre. Manière fausse de certains artistes qui désignent les objets par des traits ou des couleurs qui ne sont pas celles de la nature, et qui comptent que le spectateur acceptera ces conventions tout arbitraires comme les conventions indispensables à chaque art. Dessin de convention. Couleur de convention. De convention, loc. adv.: Qui est admis, mais qui n'est pas réel. Signes, langage de convention. L'or a une valeur réelle et une valeur de convention. Dans beaucoup de pièces de théâtre les paysans parlent un langage de convention. Monnaie de convention, monnaie qui a cours dans plusieurs États d'après une convention de leurs gouvernements.
  • Sens 3: Assemblée exceptionnelle des représentants d'un peuple, ayant pour objet d'établir une constitution ou de la modifier. La constitution des États-Unis a été rédigée par une convention. La convention nationale, ou, simplement, la convention, l'assemblée qui mit la France en république en 1792, qui se constitua en septembre, et qui exerça tous les pouvoirs jusqu'au moment où elle les remit au Directoire en octobre 1795. Dans l'histoire d'Angleterre, assemblée extraordinaire du parlement anglais en 1688. Anciennement, conventions royales de Nîmes, juridiction royale qui était établie à Nîmes pour connaître des exécutions faites en vertu des obligations passées dans son ressort.

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot convention.

Citations

  • La parole, les mots, la langue sont fixés par une convention et un accord humains.

    David Hume

  • Les conventions finissent par former les êtres.

    Gustave Thibon

  • L'ordre social ne vient pas de la nature ; il est fondé sur des conventions.

    Jean-Jacques Rousseau

  • Ne te contiens donc point, nargue tes lois, tes conventions sociales et tes Dieux.

    Donatien Alphonse François Marquis de Sade

  • A la fin ilz en vindrent aux promesses et conventions de mariage.

    Jacques Amyot

Expressions

Expressions contenant le mot Convention.

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot convention est valide au Scrabble et rapporte 15 points .