Ecouter le mot titre Titre

Définitions

Grand Dictionnaire de la langue française numérisé

  • n.m. Appellation particulière pour s'adresser à quelqu'un, et qui correspond à son rang : On donne aux ambassadeurs le titre d'« Excellence ».
  • n.m. Dénomination d'une dignité, d'une charge ou d'une fonction (souvent élevée) : Le titre d'empereur. Titre de noblesse.
  • n.m. TextilesValeur indiquant la grosseur d'un fil, d'un ruban ou d'une mèche.
  • n.m. ReliureIndication extérieure du contenu d'un ouvrage. (Le titre est placé au dos du livre.)
  • n.m. Monnaies et orfèvrerieProportion de métal précieux contenu dans un alliage.
  • n.m. Droit Cause ou fondement juridique d'un droit. Écrit constatant cette cause ou ce fondement (exemple : titre de propriété, créance…).
  • n.m. BanqueValeur mobilière.
  • n.m. Subdivision du livre employée dans les recueils de lois, les ouvrages juridiques : Le titre des successions dans le Code civil.
  • n.m. Dans la presse, texte en gros caractères qui coiffe un article et en annonce le sujet : Parcourir les titres des journaux du matin.
  • n.m. Mot, expression, phrase servant à désigner un écrit, une de ses parties, une œuvre littéraire ou artistique, une émission, etc. : Le titre d'un film.
  • n.m. Qualité de vainqueur, de champion dans une compétition sportive : Le titre de champion du monde.
  • n.m. Nom, appellation ou qualité correspondant à un grade, un diplôme, une qualification, une fonction, un statut, etc. : Décliner ses titres universitaires.

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • n. Nom qui indique un grade, une fonction, une charge.
  • n. (Typographie) Nom donné au point placé sur la lettre i.
  • n. (Finance) Écrit qui consacre traditionnellement le droit des titulaires de valeurs mobilières, qu'il s'agisse de parts, d'actions, de certificats d'investissement, de titres participatifs, ou d'obligations émises par les sociétés (maintenant habituellement dématérialisé et résultant donc seulement de l’inscription dans les comptes).
  • n. Ce qui établit le droit qu’on a de posséder, de demander, de faire quelque chose.
  • n. (Par métonymie) Document qui constitue la preuve de son contenu.
  • n. (Droit) Qualité attachée à la source d'un droit ou un ensemble de droits. Cette source peut se présenter sous la forme d'une disposition légale, ou administrative, ou sous la forme d'une convention ou d'un jugement.
  • n. (Chimie) Rapport de la quantité du corps dissous à la quantité de la solution, permettant de calculer soit la concentration massique, soit la concentration ionique.
  • n. Ancien terme de chasse qui exprimait le lieu où les chiens étaient attitrés, mis sur la voie.
  • n. (Finance) Composition d'une monnaie dans un métal donné.
  • n. Genre civil d’une personne.
  • n. Désignation honorifique, d’un nom indiquant un rang, une dignité.
  • n. (Par métonymie) Le contenu lui-même.
  • n. Élément qui est mis en valeur par rapport au contenu qui le suit et qui le résume parfois.

Le littré

  • Sens 17: Terme de chasse. Lieu, relais où l'on poste les chiens, pour courir la bête à propos, quand elle passe.Mettre les chiens à bon titre, les bien poster pour courre.
  • Sens 16: Terme de chimie. Poids fixe d'un réactif qui contient une liqueur titrée.(voy. TITRÉ). Titre alcoolique. Titre saccharimétrique.
  • Sens 15: Terme de monnaie. Degré de fin de l'or et de l'argent monnayés. Les monnaies françaises sont au titre de neuf dixièmes de fin, et d'un dixième d'alliage (ce qui se dit aussi titre droit). Titre se dit aussi de la vaisselle et des matières d'or et d'argent non fabriquées. Pour ouvrages d'or et d'argent, la loi du 19 brumaire an VI (9 nov. 1797), encore en vigueur, reconnaît trois titres pour l'or : 920, 840 et 750 millièmes de fin ; et deux titres pour l'argent, savoir : 950 et 800 millièmes de fin.
  • Sens 14: Par extension, qualités, capacités, services, travaux qui donnent droit à quelque chose. De tous les candidats, c'est vous qui avez le plus de titres.
  • Sens 13: Droit sur lequel on s'appuie pour demander, pour faire, etc. Fig. Faux titre, mensonge, fausseté. À bon titre, à juste titre, avec fondement, avec droit et raison. En un autre sens, à bon titre, foncièrement, avec un caractère réel. À tant de titres, pour tant de justes motifs. À titre de, loc. préposit. En qualité de, sous prétexte de. Il possède à titre d'héritier. Il s'est introduit dans cette maison à titre de parent. À titre de grâce, à titre de dette, comme une grâce, comme une dette. On dit de même : à titre de don, à titre de prêt. À titre d'office, en vertu de sa qualité, de sa charge. Présider à titre d'office.
  • Sens 12: Au plur.: Il se disait des provisions d'un office ou d'un bénéfice, et se joignait quelquefois au mot capacités. Il a produit ses titres et capacités.Titre clérical, contrat par lequel on assignait une recette annuelle, ordinairement de cinquante écus, pour la subsistance de celui qui voulait embrasser l'état ecclésiastique ; il ne pouvait être saisi, ni aliéné.
  • Sens 11: Acte écrit, pièce authentique qui établit un droit, une qualité. Il a reçu le titre de baron signé du roi. Les titres et papiers. Les titres de noblesse. Ce titre a été tiré des archives de telle abbaye. Titre de propriété. Fig. Titre nouvel, titre par lequel un nouveau possesseur, un héritier s'engage à payer la rente ou la redevance servie par l'ancien. Passer titre nouvel. Titre nouvel se dit aussi du nouvel engagement que l'on est en droit d'exiger du débiteur originaire, lorsque le temps de la prescription approche. En ces emplois, on ne dit pas nouveau. Titre se dit au sens de document.
  • Sens 10: Titre de rente, reconnaissance d'une rente annuelle que l'État paye au porteur du titre. Les titres de rente sont nominatifs ou au porteur, suivant qu'ils portent ou ne portent pas le nom du propriétaire.
  • Sens 9: En droit, la cause qui rend une possession légalement efficace. Il n'y a point de servitude sans titre. On acquiert à titre universel, par succession ; à titre particulier, quand l'acquisition, par exemple un achat, porte sur un objet particulier. On acquiert à titre entre-vifs par donation entre-vifs ; à titre à cause de mort, par testament ; le premier est irrévocable, le second révocable. On acquiert à titre lucratif, quand l'acquéreur ne fournit pas d'équivalent, comme dans la donation, le legs, la succession ; à titre onéreux, quand l'acquéreur fournit un équivalent, comme dans la vente.
  • Sens 8: Il se dit de certaines professions qui ne peuvent être exercées qu'en vertu d'un brevet, d'un diplôme, etc. Il attend son titre. Il a le titre de notaire, mais il n'exerce pas encore. Il n'a pas encore reçu son titre de médecin, d'avocat.Titre nu, charge, par exemple, de commissaire-priseur, achetée sans clientèle qui y soit jointe.
  • Sens 7: Propriété, exercice de certaines charges, de certaines professions. Il eut cette charge en titre, après l'avoir exercée longtemps par commission. Sa commission fut érigée en titre d'office. Fig. et familièrement. C'est un fripon en titre d'office, c'est un grand fripon (phrase vieillie). Professeur en titre, par opposition à professeur suppléant. Commis en titre, se dit par opposition à surnuméraire. Fig. En titre, se dit d'une position qu'on occupe comme par un titre.
  • Sens 6: Il se dit, en général, de qualifications bonnes ou mauvaises, par comparaison aux titres de dignité. Le titre de bienfaiteur.
  • Sens 5: Il se dit de certaines qualifications données par honneur. Le titre de Sire, de Majesté se donne aux rois ; celui de Sainteté se donne aux papes. Le titre d'Altesse. On donne aux cardinaux le titre de Votre Éminence.Il se dit aussi de certaines églises de Rome et des environs dont les cardinaux prennent le nom. Cardinal du titre de Sainte-Sabine. Cardinal du titre de Saint-Pierre-aux-Liens.
  • Sens 4: Nom exprimant une qualité honorable, une dignité. Il a le titre de duc, de marquis. Cette terre portait le titre de comté. Fig.
  • Sens 3: Marque que l'ouvrier met au chef de chaque pièce de sa fabrique
  • Sens 2: Nom de certaines subdivisions usitées dans les codes des lois, dans les ouvrages de jurisprudence. Le titre des Successions, dans le Code civil. Un long titre. Un titre difficile. Par extension.
  • Sens 1: Inscription en tête d'un livre, indiquant la matière qui y est traitée, et ordinairement le nom de l'auteur qui l'a composé. Fig. Il se dit également des inscriptions placées au commencement des divisions d'un livre. Terme d'imprimerie. Faux titre, premier titre abrégé, imprimé sur le feuillet qui précède celui où est le titre entier de l'ouvrage. Titre courant, titre qui est écrit au haut des pages, pour indiquer le sujet d'un livre et quelquefois des chapitres. Titre-planche, nom qu'on donne au titre d'un livre, lorsqu'il est gravé en taille-douce ou lithographié, avec des ornements historiés et relatifs au sujet de l'ouvrage.

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot titre.

Citations

  • Ce n'est pas le titre qui honore l'homme, mais l'homme qui honore le titre.

    Nicolas Machiavel

  • Il est toujours avantageux de porter un titre nobiliaire. Etre de quelque chose, ça pose un homme, comme être de garenne, ça pose un lapin.

    Alphonse Allais

  • Becket : Je ne suis qu'un exilé. - Le Roi : C'est aussi un titre important, en France.

    Jean Anouilh

  • Etudiant, voilà bien un titre qu'on ne dépose qu'au tombeau.

    Jean Guitton

  • Guillotine : machine qui, à juste titre, fait hausser les épaules à un Français.

    Ambrose Bierce

  • Il considère, à juste titre, ce jeu des idées comme une acrobatie spirituelle.

    André Maurois

  • Il est toujours avantageux de porter un titre nobilaire. Etre de quelque chose ça pose un homme. Comme être de Garenne ça pose un lapin .

    Jean de La Bruyère

  • Le titre est une couleur apporté à l'oeuvre.

    Marcel Duchamp

  • Les honneurs déshonorent, le titre dégrade, la fonction abrutit.

    Gustave Flaubert

  • Par idée, j'entends un concept de l'âme, que l'âme forme à titre de chose pensante.

    Baruch Spinoza

Expressions

Expressions contenant le mot Titre.

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot titre est valide au Scrabble et rapporte 5 points .