Ecouter le mot histoire Histoire

Définitions

Dictionnaire Larousse de la langue française numérisé

  • n.f. Connaissance du passé de l'humanité et des sociétés humaines ; discipline qui étudie ce passé et cherche à le reconstituer : Les sources, les matériaux, les méthodes de l'histoire.
  • n.f. Par opposition à la préhistoire, période connue principalement par des documents écrits.
  • n.f. Le passé de l'humanité, la suite des événements qui le constituent, considérés en particulier dans leur enchaînement, leur évolution : Des faits qui appartiennent à l'histoire.
  • n.f. Mémoire que la postérité conserve des faits et des personnages du passé, sorte de jugement qui semble découler de cette sélection : Un personnage dont l'histoire a retenu le nom.
  • n.f. Suite des événements, des faits réels, des états marquant l'évolution d'un groupe humain, d'un personnage, d'un aspect de l'activité humaine, etc. : S'intéresser à l'histoire d'une région, d'une ville.
  • n.f. Ouvrage de caractère historique, relatif à telle chose, tel personnage, dû à tel auteur : L'histoire de Tite-Live est inachevée.
  • n.f. Récit portant sur des événements ou des personnages réels ou imaginaires, et qui n'obéit à aucune règle fixe ; anecdote visant à amuser, à divertir : Raconter une histoire. Histoires drôles, scabreuses.
  • n.f. Aventure que l'on raconte : Il m'est arrivé une drôle d'histoire.
  • n.f. Propos mensongers, récit fait pour abuser quelqu'un, pour se justifier, etc. : Ce sont des histoires.
  • n.f. Familier. Ensemble d'événements, de faits, généralement fâcheux, complexes : Sa nomination va faire toute une histoire.
  • n.f. Problème, question : Se fâcher pour une histoire d'héritage.

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • n. Récit d’actions, d’événements, de choses dignes de mémoire.
  • n. Suite des états par lesquels est passé un peuple ou un individu.
  • n. Science humaine qui étudie le passé de l’humanité, son évolution. Connaissance des faits que rapportent les historiens. On l’emploie souvent par une sorte de personnification, et s’écrit alors Histoire.
  • n. Récit quelconque d’actions, d’événements, de circonstances qui offrent plus ou moins d’intérêt.
  • n. Étude chronologique d’une science ou d’un fait social particulier.
  • n. Récit, aventure, conte.
  • n. (En particulier) Mésaventure.
  • n. (Familier) Mensonge, fable, affabulation.
  • n. (Figuré) Sujet.
  • n. (Figuré) Exagération.
  • n. Description des choses naturelles, comme bêtes, plantes, minéraux, etc.

Cordial dictionnaire français en ligne version 21

  • n.f.s. Relation d'évènements passés.
  • n.f.s. Ensemble des évènements passés d'une société et leur étude, ensemble de connaissances relatives à la vie et à l'évolution de l'humanité.
  • n.f.s. Étude d'un aspect spécifique de l'évolution, d'un passé (histoire de la terre, histoire géologique, etc.)
  • n.f.s. (par extension) La postérité, le jugement de l'histoire.
  • n.f.s. (par extension) Les événements que l'histoire étudie et enseigne.
  • n.f.s. Ensemble des facteurs historiques (par opposition aux facteurs naturels, aux facteurs géographiques)
  • n.f.s. Période connue de l'histoire humaine, vérifiable à travers les écrits et les documents incontestables par opposition aux périodes antérieures (préhistoire)
  • n.f.s. Littérature historique produite par les spécialistes en histoire.
  • n.f.s. Relation d'évènements fictifs.
  • n.f.s. (par extension) (au sens figuré) Baliverne, mensonge.
  • n.f.s. (par extension) (familièrement) Incident, aventure, affaire.
  • n.f.s. Livre d'histoire, leçon d'histoire.
  • n.f.s. (familièrement) Difficulté, souci.

Le littré

  • Sens 1: Récit des faits, des événements relatifs aux peuples en particulier et à l'humanité en général. Histoire sainte ou sacrée, l'ancien et le nouveau Testament. Histoire profane, celle des peuples païens. Histoire fabuleuse, les récits mythologiques. Histoire ecclésiastique, celle des événements qui appartiennent à la religion chrétienne. Histoire politique, histoire civile, celle des différents gouvernements politiques. Histoire universelle, histoire générale de l'espèce humaine. Dans les colléges et lycées, histoire ancienne, comprenant l'histoire sainte, l'histoire des anciennes monarchies d'Asie, l'histoire grecque et l'histoire romaine. Histoire ancienne proprement dite, comprenant l'histoire des anciennes monarchies d'Asie et l'histoire sainte. Histoire grecque. Histoire romaine. Histoire du moyen âge depuis 395 jusqu'à 1453. Histoire moderne. Histoire contemporaine, l'histoire du temps présent. Histoire interne, histoire externe, voy. INTERNE et EXTERNE. La philosophie de l'histoire, les lois générales qui, obtenues par induction de l'étude des événements historiques, servent à en apprécier la marche et à discerner ce qu'ils offrent de régulier d'avec ce qu'ils offrent d'accidentel.
  • Sens 2: Absolument: . L'histoire, les ouvrages historiques, les faits rapportés par les historiens. Les histoires, les livres d'histoire. L'histoire de Thucydide, l'histoire composée par Thucydide. Les Histoires, titre d'une portion de l'ouvrage historique de Tacite, l'autre étant intitulée Annales. On l'emploie souvent par une sorte de personnification. Interroger l'histoire. Le témoignage de l'histoire. Les fastes de l'histoire. Le burin de l'histoire. Il se dit absolument par opposition à la Fable, aux fictions. La Fable et l'histoire. Familièrement. À ce que dit l'histoire, ou, simplement, dit l'histoire, à ce que l'on raconte. Le tribunal de l'histoire, le jugement que l'histoire porte sur les hommes et leurs actions. Tribunal d'histoire ou des historiens, tribunal institué chez les Chinois et chargé de recueillir les actions et les discours des empereurs, des princes et des grands.
  • Sens 3: Peintre d'histoire, celui qui représente quelque action mémorable, fournie soit par l'histoire, soit par la Fable, la poésie ou les romans, soit par l'imagination même du peintre.On dit dans le même sens : peindre l'histoire ; un tableau d'histoire ; un sujet d'histoire.
  • Sens 4: Récit d'actions, d'événements que l'on compare aux actions, aux événements de l'histoire. Fig. Ce n'est pas le plus bel endroit de son histoire, le plus beau de son histoire, c'est-à-dire ce fait, cette action n'est pas ce qu'il y a de plus honorable pour lui. Ce n'est pas le plus beau de son histoire, signifie aussi : ce n'est pas ce qu'il y a de plus avantageux, de plus agréable pour lui. Le plus beau de l'histoire, le fait le plus remarquable, le plus singulier d'un récit, d'une aventure. Familièrement. Je sais bien son histoire, c'est-à-dire c'est un homme dont je connais toute la vie. C'est mon histoire que vous contez là, voilà mon histoire, il m'en est arrivé tout autant. Cet homme a fini misérablement, c'est l'histoire de tous les joueurs, c'est-à-dire il en arrive autant à tous les joueurs. C'est toute une histoire, se dit d'un récit qui sera long. Familièrement. C'est une autre histoire, ou, elliptiquement, autre histoire, c'est-à-dire il ne s'agit pas de cela. Voilà bien une autre histoire, c'est-à-dire voilà un nouvel embarras, un nouvel incident.
  • Sens 5: Récit de quelque aventure particulière. Une plaisante histoire. Une histoire mémorable. Les histoires du quartier. L'histoire du jour, le récit des événements de chaque jour, et, particulièrement, des petits événements qui se passent dans le beau monde.
  • Sens 6: Il se dit des ouvrages dans lesquels on raconte le développement des lettres, des sciences, des arts, etc. L'histoire des mathématiques, de la médecine, de la peinture. Histoire littéraire, tableau ou annales de la littérature.
  • Sens 7: Récit mensonger. C'est une histoire. Ce sont des histoires. Elliptiquement: . Histoire que tout cela, c'est-à-dire tout cela est controuvé.
  • Sens 8: Fig. et familièrement. Affaire, chose dont on s'occupe. Voilà bien des histoires, c'est-à-dire voilà bien des façons, des difficultés. On dit dans le même sens : Que d'histoires ! Familièrement. Cela a fait une belle histoire, c'est-à-dire a excité beaucoup de rumeur, de colère, de scandale, etc.
  • Sens 9: Fig. Analyse, étude. L'histoire de l'esprit humain.
  • Sens 10: Fig. Description des choses naturelles. L'histoire des plantes, des minéraux, des animaux. Absolument: . Histoire naturelle, science d'application qui étudie les diverses parties de chacun des corps existants à la surface et dans l'intérieur de la terre, organisés ou non organisés. Cours, cabinet d'histoire naturelle.
  • Sens 11: Dans le langage le plus familier, il se dit pour un objet quelconque qu'on ne peut ou ne veut pas nommer. Montrez-moi cette histoire. Elle est tombée si malheureusement qu'on a vu toute son histoire.

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot histoire.

Citations

  • L'histoire des peuples dans l'histoire, c'est l'histoire de leur lutte contre l'État.

    Pierre Clastres

  • Le fait que les hommes tirent peu de profit des leçons de l'Histoire est la leçon la plus importante que l'Histoire nous enseigne.

    Aldous Huxley

  • Le roman est l'histoire des hommes et l'histoire le roman des rois.

    Alphonse Daudet

  • L'histoire de la liberté, c'est l'histoire des limites du pouvoir de l'Etat.

    Thomas Woodrow Wilson

  • L'histoire des grandes sociétés est l'histoire des guerres ininterrompues.

    Edgar Morin

  • L'histoire des hommes n'a jamais été que l'histoire de leur faim.

    Jean Guéhenno

  • L'histoire des idées est l'histoire de la rancune des solitaires.

    Emil Michel Cioran

  • L'histoire des peuples est l'histoire de la trahison de l'unité.

    Antonin Artaud

  • L'histoire est un roman qui a été, le roman est de l'histoire qui aurait pu être

    Blaise Pascal

  • L'histoire humaine est par essence l'histoire des idées.

    Herbert George Wells

Expressions

Expressions contenant le mot Histoire.

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot histoire est valide au Scrabble et rapporte 11 points .