Ecouter le mot jour Jour

Définitions

Grand Dictionnaire de la langue française numérisé

  • n.m. Cette clarté en tant qu'elle pénètre, se répand dans un espace donné et permet de voir les objets : Se placer face au jour.
  • n.m. Clarté produite sur la Terre par la lumière du Soleil : Les premières lueurs du jour. En plein jour. À la tombée du jour.
  • n.m. MinesEnsemble des installations de surface d'une mine ou d'une carrière.
  • n.m. MétrologieUnité de temps (symbole d, le symbole j étant aussi admis en France) équivalant à 86 400 secondes.
  • n.m. Broderie Vide pratiqué dans une étoffe, soit par le retrait des fils, soit par l'écartement des fils à l'aide d'une grosse aiguille. Chacun des points divers regroupant les fils de différentes manières à l'aide d'un fil rapporté. Couture ajourée qui se fait dans la lingerie de soie.
  • n.m. Bâtiment Petite baie donnant de la lumière ou jouant un rôle décoratif. Espace vide autour duquel se développe un escalier (dit escalier à jour).
  • n.m. Intervalle de vingt-quatre heures, considéré en fonction des circonstances qui le marquent (température, événements, activité des personnes, etc.) : Un jour de grande chaleur. Les jours de consultation d'un médecin.
  • n.m. Partie de cette unité de temps consacrée au travail, à l'activité ; rémunération correspondante : On me doit cinq jours.
  • n.m. S'emploie pour évaluer le temps vécu, pour indiquer une date, situer plus ou moins précisément un événement dans le temps : Quel jour sommes-nous ? Ça fait plusieurs jours qu'il aurait dû me répondre.
  • n.m. Période de rotation de la Terre, d'une autre planète ou d'un satellite naturel du système solaire sur eux-mêmes, rapportée à certains repères astronomiques (étoiles, Soleil, etc.) : Mois de trente jours.
  • n.m. Intervalle de temps compris entre le lever et le coucher du soleil en un lieu donné de la Terre, d'une autre planète, ou d'un satellite naturel du système solaire : Les jours commencent à diminuer. Une usine qui fonctionne jour et nuit.
  • n.m. Ouverture, dans un espace plein, qui laisse passer la lumière : Des jours entre des planches mal jointes.

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • n. Jour de la semaine. Une des sept noms de jour de chaque semaine.
  • n. (Peinture) Imitation de la lumière qui se répand sur les objets représentés dans un tableau.
  • n. (Figuré) Manière de présenter quelque chose.
  • n. (Vieilli) Manière dont un objet est frappé par la lumière.
  • n. (Par extension) Trou dans une surface continue ou un tamis.
  • n. (Par extension) Lumière du jour ou parfois d’une autre source lumineuse.
  • n. Source de lumière ; percement par lequel la lumière peut pénétrer.
  • n. Période durant laquelle le soleil apporte sa lumière, pour une zone donnée de la Terre.
  • n. (Par extension) Cette même période sur d’autres corps célestes.
  • n. (Au pluriel) Vie.
  • n. (Agriculture) (Archaïsme) Étendue de terrain qu’un attelage pouvait labourer en une journée de travail.
  • n. (Par extension) Date particulière du calendrier.
  • n. (En particulier) (Métrologie) Unité de mesure du temps (compatible avec le Système international) dérivée de la seconde. Symbole d (du latin diurnus).
  • n. Période de vingt-quatre heures, commençant généralement à minuit ; en certains lieux et à certaines époques, le jour commençait plutôt avec le lever ou le coucher du soleil.

Le littré

  • Sens 18: Les petits jours, les jours où l'on fait moins d'apprêt que dans les autres.
  • Sens 32: Ce jourd'hui, le jour où nous sommes, locution vieillie.
  • Sens 19: Fig. Un jour, un temps plus ou moins court. D'un jour, qui ne dure que peu de temps. Deux jours, un temps très court. Une chose de deux jours, une chose toute récente. Fig. Un théologien de quatre jours, un théologien qui ne fait que commencer l'étude de la théologie.
  • Sens 20: Au plur.: Jours, une certaine durée, une certaine époque. L'homme des anciens jours, le vieillard (expression qui appartient à Chateaubriand, et qui lui a été reprochée). En style de l'Écriture sainte, l'Ancien des jours (avec un A majuscule), Dieu. Mourir plein de jours, mourir très vieux.
  • Sens 21: Plus particulièrement, la vie. De mes jours, tant que je vivrai. Sur nos vieux jours, dans nos vieux jours, dans notre vieillesse. De nos jours, ou dans nos jours, de notre temps.
  • Sens 22: Demi-jour, jour à demi voilé, clarté faible. Fig. Le demi-jour de la primitive histoire.
  • Sens 23: Toute clarté autre que celle du jour. Le jour artificiel que donnent les bougies, le gaz. Fig.
  • Sens 24: Le jour, la vie, l'existence. Perdre le jour. Respirer le jour, vivre. Ceux qui m'ont donné le jour, les parents de qui je suis né.
  • Sens 25: Fig. Clarté, éclaircissement, lumière. Rien n'est plus propre à jeter du jour sur ces questions.
  • Sens 26: Manière dont un objet est éclairé. Fig. Mettre quelque chose dans son jour, le placer à un jour convenable, de manière qu'on puisse bien le voir. Il faut mettre ce tableau dans son jour. Fig. Il se dit de la manière de présenter une chose. Mettre en jour, exposer au jour qui convient ; et fig. donner une tournure qui fasse valoir. Donner un jour à une chose, faire qu'une chose soit bien ou mal éclairée ; et fig. donner à une chose une certaine tournure favorable ou défavorable. Faux jour, lumière qui éclaire mal les objets, de manière à les faire voir autrement qu'ils ne sont. Ce tableau est en faux jour, dans un faux jour. Fig.
  • Sens 27: Terme de peinture. Imitation de la lumière répandue sur les objets représentés en un tableau. Dans ce tableau le jour vient d'en haut.Jour d'atelier, jour d'un tableau ménagé avec un soin particulier. Rembrandt et le Caravage ont des jours d'atelier. Jour accidentel, celui que donnent accidentellement les rayons du soleil entre des nuages, celui d'une lampe, d'une petite fenêtre, etc. Placer, mettre un tableau à son jour, le placer de manière que le jour du lieu où on l'expose vienne du même côté que le jour qui paraît éclairer les objets représentés. Il se dit, surtout au pluriel, des touches les plus claires d'un tableau. Savoir bien mêler les jours et les ombres. Des jours de reflet.
  • Sens 28: Fenêtre, ouverture qu'on fait aux bâtiments pour qu'ils puissent recevoir du jour. Des jours bien pratiqués.Tirer du jour d'un certain côté, pratiquer de ce côté une fenêtre, une ouverture. Terme d'architecture. Jour droit, celui d'une fenêtre à hauteur d'appui. Jour à plomb, celui qui vient directement d'en haut. Jour d'en haut, celui qui est communiqué par un abat-jour. Faux jour, fenêtre percée dans une cloison pour éclairer un passage de dégagement, un petit escalier, une garde-robe qui ne peut tirer du jour d'ailleurs. Jour à verre dormant, voy. VERRE. Terme de jurisprudence. Jour de coutume, jour, fenêtre que le propriétaire d'une maison fait ouvrir dans un mur non mitoyen. Jour de servitude, ouverture ou fenêtre faite dans le mur mitoyen ou du voisin, en vertu d'un titre, d'une convention particulière, ou de la possession de trente ans. Jour de souffrance, ouverture ou fenêtre donnant sur la propriété d'un voisin qui le souffre ou qui l'a permis. Cette maison a des jours sur la maison, sur la propriété voisine, elle a des fenêtres ouvertes du côté de cette maison, de cette propriété.
  • Sens 29: Ouverture, fissure par où le jour, l'air peut s'insinuer. Ces planches ne sont pas bien jointes, il y a du jour entre deux.Jour d'escalier, le vide qui reste entre les limons sur lesquels est portée la rampe. Terme de charpentier. Vide qu'on laisse entre les pièces de bois, de peur qu'elles ne s'échauffent. Se faire jour, se faire ouverture et passage, en parlant des choses. La flamme se fit jour. Déjà l'eau se faisait jour à travers la digue. Fig. Tôt ou tard la vérité se fait jour. Se faire jour, se dit d'un homme ou d'une troupe qui perce un gros d'ennemis. Faire jour, laisser passer. Fig. Faire jour, frayer le chemin. Dans le même sens : se faire jour, se frayer son chemin. Faire jour, faire pénétrer, apercevoir, saisir. Dans le même sens : se faire jour, pénétrer, apercevoir, saisir.
  • Sens 30: À jour, en laissant passer le jour à travers. Cette cloison est à jour. On dit dans un sens analogue : broderie à jour, points à jour. Cet édifice, cette maison est à jour, tout à jour, cet édifice, cette maison n'est pas encore garnie de ses portes et fenêtres. Percé à jour, percé de part en part, en sorte qu'on voie le jour au travers. Fig. Par une autre métaphore, percé à jour se dit de quelqu'un ou de quelque chose qui est dévoilé. C'est un fourbe, on le connaît maintenant, il est percé à jour. Son secret est percé à jour. Percé à jour, touché au vif par un reproche. Terme de joaillier. Monter à jour une pierre, la monter de telle sorte que, le bord seul étant entouré par la monture, elle reste transparente. Terme de musique. Corde à jour, se disait autrefois pour corde à vide.
  • Sens 31: Fig. Facilité, moyen pour venir à bout de quelque affaire. Saint-Simon a dit : On sait que, quand un nom est pris sans article, il ne peut plus être représenté par un pronom. C'est contre cette règle que pèche la phrase de Saint-Simon.
  • Sens 17: Autrefois. Les grands jours, assises extraordinaires tenues par des juges choisis et députés par le roi ; ces juges, tirés du parlement, étaient envoyés, avec des pouvoirs très étendus, dans les provinces éloignées, pour juger en dernier ressort toutes les affaires civiles et criminelles, sur appel des juges ordinaires des lieux, et principalement pour informer des crimes de ceux que l'éloignement rendait plus hardis et plus entreprenants. Messieurs des grands jours. Il fut condamné par les grands jours. Fig. Grands jours de Champagne et de Brie, cour de justice de Champagne sous l'administration de ses comtes. Jours généraux, jours où se réunissait l'assemblée des états d'une province. Jours des barons, assemblée des barons pour juger les causes de leurs domaines. Fig. On dit qu'une personne tient ses grands jours, quand elle reçoit chez elle beaucoup de monde.
  • Sens 16: Terme de jurisprudence. Jours utiles, jours pendant lesquels il est possible d'agir juridiquement, et en dehors desquels l'action n'a plus lieu. Terme de commerce. Jours de grâce ou jours de faveur, dix jours de délai qu'il était d'usage d'accorder à un débiteur pour l'acquit d'une lettre de change, après l'expiration du terme. Terme de marine. Jours de planche, le séjour que le capitaine d'un bâtiment frété par des marchands est obligé de faire dans le port de son arrivée pour le déchargement, sans qu'il lui soit rien dû au delà du fret.
  • Sens 15: Un mauvais jour, un jour où l'on éprouve quelque souffrance ; un bon jour, un jour où l'on n'éprouve aucune souffrance. Il a la fièvre tierce, et c'est aujourd'hui son mauvais jour, c'est-à-dire le jour de son accès ; demain sera son bon jour.On dit de même : c'est son jour de fièvre, de bonne humeur, etc. Avoir des jours de gaieté et des jours de tristesse. Être dans un mauvais jour, être de mauvaise humeur, peu apte aux choses. Vous êtes dans un mauvais jour, vous ne comprenez rien. On dit dans le même sens : il n'est pas dans ses bons jours. Fig. Le mauvais jour, le jour de la vengeance du Seigneur.
  • Sens 14: Jours de barbe, les jours où l'on a l'habitude de se faire la barbe.Jour de médecine, le jour où une personne malade prend médecine, ou même une personne en santé par précaution. Jour critique, jour où il arrive ordinairement quelque crise dans certaines maladies. Jour critique, se dit aussi des jours où les femmes ont leurs règles.
  • Sens 13: Les jours gras, les derniers jours du carnaval, qui sont le jeudi, le dimanche, le lundi et le mardi.
  • Sens 12: Les bons jours, les dimanches et jours de fête. Les grands jours, même sens. Familièrement. Faire son bon jour, c'est-à-dire faire ses dévotions, recevoir la communion. Donner le bon jour à quelqu'un, lui souhaiter une bonne journée, sorte de salutation ; on écrit aujourd'hui en un seul mot bonjour (voy. ce mot).
  • Sens 11: Jour considéré par rapport à l'état de l'atmosphère, de la température. Les jours caniculaires. Un jour de beau temps. Un vilain jour. Fig. Les beaux jours, les premiers jours du printemps. Remettez votre voyage aux beaux jours. Fig. Les beaux jours, le temps de la première jeunesse, ou les temps les plus heureux de la vie. Familièrement. Un beau jour, un certain jour. Un beau jour il décampa. Fig. et familièrement. Il y a beaux jours, il y a longtemps.
  • Sens 10: Terme de commerce. À jour, loc. adv.: Au courant. Livres à jour, livres dont le crédit et le débit sont régulièrement inscrits jusqu'à la date du jour. Les livres sont à jour. Nous sommes à jour.Se mettre à jour, mettre toute sa correspondance, tous ses comptes en règle. À jour, se dit aussi de toute besogne dont rien n'est arriéré. Nos copies sont à jour.
  • Sens 9: Du jour, qui appartient au jour même où l'on est.Être du jour, être du jour même, en parlant de choses dont on certifie la fraîcheur. Ces fruits sont du jour, ils ont été cueillis aujourd'hui même. Ce poisson est du jour. Le pain du jour, le pain quotidien. Le saint du jour, le saint dont c'est la fête ce jour-là ; et fig. homme qui est à la mode ou en crédit depuis peu. Du jour, se dit, dans un sens analogue, de ce qui, actuellement, a crédit, faveur. Le goût du jour. La curiosité du jour. On dit de même : un homme du jour. Les élégants du jour.
  • Sens 8: Un jour, se dit d'une époque indéterminée dans le passé. Un jour que je me promenais. Il se dit aussi d'une époque indéterminée dans l'avenir. On dit dans ce même sens : quelque jour. Familièrement. Quelqu'un de ces jours, très prochainement.
  • Sens 7: Gagner sa vie au jour la journée, vivre au jour la journée, au jour le jour, n'avoir pour subsister que ce qu'on gagne chaque jour par son travail. Fig. Vivre au jour le jour, au jour la journée, s'inquiéter peu du lendemain, n'avoir rien de fixe, de déterminé dans l'esprit. Se contenter d'expédients temporaires. Au jour la journée, sans plan fixe, en se laissant diriger par les événements. Au jour la journée, signifie aussi sans relâche, continuellement. Il déblatère contre vous au jour la journée.
  • Sens 6: Être à son dernier jour, être tout près de mourir. On dit dans le même sens : jusqu'à mon dernier jour ; son dernier jour approche. Le jour du Seigneur, le dernier jour de la vie. Dernier jour, jour du jugement dernier. Le jour d'Énoch, d'Élie et de saint Jean-Baptiste, le jour de la résurrection. Jour de Dieu ! sorte d'exclamation de colère, de menace.
  • Sens 5: Être de jour, faire, pendant vingt-quatre heures, un service.
  • Sens 4: Jour en un sens indéterminé, sans distinguer s'il s'agit de l'espace entre le lever et le coucher du soleil, ou de l'espace de vingt-quatre heures. La semaine a sept jours, le mois en a trente. Jour pour jour, se dit de quelque chose qui arrive une ou plusieurs années le jour même dont il est question. À pareil jour, même sens. Prendre jour, convenir d'un jour, fixer un jour pour faire quelque chose. Prendre le jour de quelqu'un, prendre le temps, le moment qui lui convient. Je prendrai votre jour. Prendre son jour, prendre pour quelque chose le jour qu'on trouve le plus convenable. Jour pris, ajournement en justice. Avoir son jour arrêté, être déterminé à faire quelque chose tel jour. Avoir son jour, avoir un jour fixe où l'on fait quelque chose. Avoir son jour, se dit aussi du jour où une personne reçoit du monde chaque semaine. Cette dame a son jour, c'est le mardi. Faire en quinze jours quinze lieues, c'est-à-dire être lent, paresseux. Il n'y a jour que…, c'est-à-dire constamment, sans laisser passer un seul jour. Un de ces jours, très prochainement. Terme d'antiquité romaine. À un autre jour, formule par laquelle les augures pouvaient rompre les comices, en annuler les actes, etc. D'un jour à l'autre, en très peu de temps, dans un très court intervalle. De jour à autre, de temps en temps. On dit dans le même sens : un jour l'un, un jour l'autre. Du jour au lendemain, sans retard, sans prendre d'autre délai que l'espace du jour où l'on est jusqu'au lendemain (locution blâmée par certains grammairiens, mais qui s'explique comme il vient d'être dit). De jour en jour, à mesure que les jours, le temps se passent. Du premier jour, tout d'abord. Au premier jour, très prochainement. Par jour, chaque jour. Jour à jour, chaque jour l'un après l'autre. Tous les jours, chaque jour, très fréquemment. Cela arrive tous les jours. On dit de même : tous les jours du monde. Tous les jours, signifie quelquefois, de jour en jour. Il devient tous les jours plus intraitable. De tous les jours, habituel. De tous les jours, vulgaire. Les vêtements de tous les jours, les vêtements ordinaires, par opposition aux vêtements des dimanches et fêtes. Mettre à tous les jours, employer à des œuvres communes et peu élevées. Mettre à tous les jours, faire un usage habituel. Se mettre à tous les jours, ne se ménager point, s'employer aux moindres choses. Ce grand comédien se met à tous les jours, il joue très souvent, presque tous les jours. Il ne faut pas se mettre à tous les jours, il ne faut pas diminuer son crédit, ce qu'on est, en se mettant en avant pour toute sorte de choses.
  • Sens 3: Espace de vingt-quatre heures, comprenant le temps entre le lever et le coucher du soleil, ainsi que le temps entre le coucher et le lever ; c'est le nychthémère des Grecs. L'année est composée de 365 jours et un quart.Jour civil, période qui commence au passage invisible du soleil par le méridien inférieur, c'est-à-dire à minuit. Jour astronomique, période qui commence au passage du soleil par le méridien supérieur, c'est-à-dire à midi. Jour vrai, le jour d'après le temps vrai. Jour moyen, jour que l'on détermine par le calcul, à l'aide des jours vrais, qui ne sont pas rigoureusement égaux ; c'est sur le temps moyen qu'on règle les horloges. Dans les grandes fêtes de l'Église, le jour commence aussitôt après les vêpres de la veille. Jours complémentaires, nom donné, dans le calendrier républicain, aux cinq ou six jours que l'on comptait à la fin de l'année, pour compléter le nombre de trois cent soixante-cinq ou, dans les années bissextiles, de trois cent soixante-six jours, les mois de ce calendrier n'étant chacun que de trente jours.
  • Sens 1: Clarté donnée à la terre par le soleil. Le jour se lève. Le jour vient. Il est jour maintenant à cinq heures du matin. Poétiquement. Le soleil est dit le père du jour, l'astre du jour, le flambeau du jour. Elle est belle comme le jour, se dit d'une très belle personne. Cela se dit aussi d'un enfant, d'un jeune homme. Cet enfant est beau comme le jour. Le haut du jour, le moment du jour où le soleil est le plus haut sur l'horizon. Grand jour, le moment du jour où le soleil étant tout à fait levé, il y a pleine clarté, et aussi le jour aux endroits où rien ne l'obscurcit. Examiner une étoffe au grand jour. Fig. Grand jour, la publicité. Dans le même sens. Le grand jour de la publicité. Le grand jour de l'impression. Fig. Clair comme le jour, évident ou facile à comprendre, sans obscurité. Cette affaire est maintenant claire comme le jour. C'est le jour et la nuit, ou c'est la nuit et le jour, se dit de deux choses ou de deux personnes qui diffèrent beaucoup entre elles. On dit dans le même sens : Ces deux personnes ne se ressemblent pas plus que le jour et la nuit ; elles diffèrent autant que le jour et la nuit. Fig. et familièrement. Brûler le jour, allumer des flambeaux pendant qu'il fait encore jour. Fig. et familièrement. Il est jour chez lui, chez elle, se dit en parlant d'une personne qui vient de se lever et chez laquelle on peut entrer. Est-il jour ? manière de parler pour dire : est-on éveillé ? est-on debout ? dort-on encore ou non ? Petit jour, le moment du jour où le soleil vient de se lever et où il donne encore peu de clarté. Il est petit jour chez lui, chez elle, se dit en parlant d'une personne qui ne fait que de s'éveiller. Dans le langage élevé ou poétique, voir le jour, être en vie. Fig. Voir le jour, en parlant des choses qu'on retire du lieu où elles étaient cachées, enfouies. Il y a bien des années que ce meuble n'a vu le jour. Voir le jour, être publié. Livre qui n'a vu le jour qu'après la mort de l'auteur. Fig. Mettre au jour, produire à la lumière ; de là les deux sens de cette locution : donner vie, naissance, et publier, faire connaître. Donner vie, naissance, enfanter. Créer, produire. Publier, donner publicité, faire imprimer. Mettre une chose au jour, au grand jour, la divulguer, la rendre publique. space de temps qui s'écoule entre le lever et le coucher du soleil, par opposition à nuit ou temps qui s'écoule entre le coucher et le lever du soleil. Jour et nuit, sans relâche, sans se donner le repos de la nuit. Faire du jour la nuit et de la nuit le jour, dormir le jour et veiller la nuit.

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot jour.

Citations

  • Jour après jour, c'est un bon jour.

    Koan zen

  • Celui qui ne progresse pas chaque jour, recule chaque jour.

    Confucius

  • A chaque jour suffit la recherche du jour.

    Boris Vian

  • Chaque jour à vivre est une victoire. - Chaque jour vécu, une défaite.

    Frédéric Dard

  • Chaque jour possède son lot de pensées, de mots et d'actions. Vivez au diapason du jour.

    Albert Camus

  • Le soin de chaque jour à chaque jour suffit.

    Alphonse de Lamartine

  • L'homme d'un jour n'aime qu'un jour.

    Théophile Gautier

  • Mon âme, offusquée, obstruée par mes organes, s'affaisse de jour en jour.

    Jean-Jacques Rousseau

  • Notre homme extérieur dépérit, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour.

    Saint Paul

  • Qui ne sait pas tirer les leçons de 3 000 ans, vit au jour le jour.

    Johann Wolfgang von Goethe

Expressions

Expressions contenant le mot Jour.

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot jour est valide au Scrabble et rapporte 11 points .