Ecouter le mot nourrir Nourrir

Définitions

Dictionnaire Larousse de la langue française numérisé

  • v. tr. Donner à quelqu'un, un animal, un végétal les aliments nécessaires à sa vie, à son développement : Nourrir un bébé au lait de vache. Mettre de l'engrais pour nourrir une plante.
  • v. tr. Entretenir quelque chose en fournissant les éléments nécessaires à sa bonne conservation : Crème neutre qui nourrit le cuir.
  • v. tr. Apporter à la peau, par application de produits, des éléments qui lui font défaut.
  • v. tr. Produire, fournir ou constituer les aliments d'un groupe, d'une région ; ravitailler : La Brie nourrit la région parisienne.
  • v. tr. Fournir sa nourriture à quelqu'un : Elle ne nourrit pas ses employés de maison.
  • v. tr. Subvenir aux besoins de quelqu'un, à sa nourriture, à son entretien ; lui fournir un salaire qui le fait vivre : Il a cinq enfants à nourrir. Voilà un métier qui nourrit bien mal son homme.
  • v. tr. Fournir la matière de quelque chose, l'entretenir ; alimenter : Nourrir la conversation. Nourrir le feu.
  • v. tr. Entretenir quelque chose, un sentiment, une idée, les développer en soi : Nourrir des projets ambitieux.

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • v. Sustenter, servir d’aliment.
  • v. (Par analogie) (Jardinage) Donner des engrais, engraisser, fumer.
  • v. Élever un nouveau-né en l’allaitant.
  • v. Entretenir d’aliments.
  • v. (Figuré) Instruire, élever.
  • v. (Figuré) Approvisionner de vivres.
  • v. (Figuré) Procurer un revenu, une rente.
  • v. (Quelquefois) (Vieilli) Produire, porter, renfermer.
  • v. (Figuré) Donner un aliment.
  • v. (Figuré) Entretenir, faire subsister, faire durer.
  • v. Entretenir, faire profiter de certaines choses.
  • v. (Musique) (Figuré) Faire que les sons soient pleins et les soutenir pendant leur durée.

Cordial dictionnaire français en ligne version 21

  • v. Être nourrissant pour l'organisme (le pain nourrit)
  • v. Être nourrissant pour l'esprit (la lecture nourrit l'esprit)
  • v. Fournir des aliments, donner à manger.
  • v. Allaiter.
  • v. Donner les moyens matériels de subsister.
  • v. Former, éduquer.
  • v. Espérer, préparer.
  • v. Favoriser, faire durer en alimentant ("nourrir le feu")
  • v. (au sens figuré) Entretenir en soi.
  • S'alimenter, manger.

Le littré

  • v. tr. Sens 1: Allaiter un enfant (ce qui est le premier sens de nutrire en latin). Cette femme ne saurait nourrir d'enfants, c'est-à-dire elle a le malheur de perdre tous ses enfants dès le bas âge. Absolument: . Cette femme nourrit.
  • v. tr. Sens 2: Entretenir la vie par ce qui en répare les déperditions, alimenter. Les aliments les plus propres à nourrir l'homme. Les fruits de la terre nourrissent l'homme et les animaux. N'être pas nourri, n'avoir pas des aliments en qualité ou quantité suffisante. Absolument: . Il y a des aliments qui nourrissent trop. Le vin nourrit.
  • v. tr. Sens 3: Entretenir d'aliments, fournir des aliments. Il ne nourrit pas ses domestiques, il leur donne leurs vivres en argent. On est bien nourri, on est mal nourri dans cette pension. Il nourrit tant de chiens, de chevaux.
  • v. tr. Sens 4: Par extension, élever, mener au terme de la croissance. Nourrir à, élever dans. Nourrir dans, donner, par l'éducation, certaines habitudes, certaines idées, etc. Fig. Il nourrit un serpent dans son sein, il protége, il assiste un ingrat, un méchant qui le perdra. Dans un sens analogue.
  • v. tr. Sens 5: Élever des bestiaux, en trafiquer. Nourrir des moutons, des bœufs, des chevaux.Nourrir des vers à soie, les élever jusqu'à ce qu'ils soient en cocons et en soie.
  • v. tr. Sens 6: Il se dit de ce qui donne, fournit de quoi vivre. La Sicile nourrissait Rome. Ces provinces nourrissaient la capitale. Cette terre le nourrit, lui et toute sa famille. Je veux un métier qui me nourrisse.
  • v. tr. Sens 7: Produire, porter. Ce pays nourrit une nombreuse population.
  • v. tr. Sens 8: Fig. Il se dit des aliments intellectuels et moraux. En un sens défavorable. Nourrir son imagination de chimères.
  • v. tr. Sens 9: Entretenir, faire profiter. La bonne terre nourrit les plantes, les arbres. Mettre du fumier auprès d'un arbre pour le nourrir. La pommade nourrit les cheveux.
  • v. tr. Sens 10: Particulièrement, entretenir, faire durer, en parlant de choses matérielles qui consument ou se consument. Nourrir le feu, entretenir une canonnade, une fusillade non interrompue.
  • v. tr. Sens 11: Fig. Faire durer en soi des sentiments, des passions, etc. Il se dit des personnes ou des choses qui entretiennent, font durer un sentiment, une chose morale en quelqu'un.
  • v. tr. Sens 12: Nourrir une action, fournir un supplément de finance au capital d'une action. Nourrir un numéro à la loterie, mettre sur le même numéro à chaque tirage, en augmentant toujours la mise.
  • v. tr. Sens 13: Terme de peinture. Nourrir un tableau de couleurs, mettre les couleurs assez abondamment pour qu'on puisse les mêler aisément et les empâter.Nourrir le trait, éviter la maigreur, la sécheresse. Terme de calligraphie. Nourrir ses lettres, faire que les traits soient suffisamment chargés d'encre, pour qu'ils ne soient pas trop maigres. En termes de musique, nourrir les sons, faire qu'ils soient pleins et retentissants, et les soutenir exactement pendant leur durée.
  • v. tr. Sens 14: Nourrir le style, le fortifier soit par des expressions abondantes, soit par des citations, etc.
  • v. tr. Sens 15: Nourrir ses grades, en matière bénéficiale, c'était renouveler l'insinuation dans le temps prescrit pendant le carême (voy. INSINUATION, n° 2).
  • v. tr. Sens 16: Se nourrir, v. réfl.: Prendre pour aliment. Se nourrir de pain. Cet enfant, cet animal se nourrit bien, se nourrit mal, les aliments lui profitent bien, ne lui profitent pas. Cet arbre n'a pas de quoi se nourrir, il est planté dans une mauvaise terre.
  • v. tr. Sens 17: Fig. Il se dit des aliments intellectuels et moraux.
  • v. tr. Sens 18: Terme de marine. Se nourrir, se dit de l'état du ciel qui annonce quelque tempête. Le ciel commence à se nourrir.

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot nourrir.

Citations

  • L'important, en effet, n'est pas de se nourrir, mais bien de gagner de quoi se nourrir.

    Jules Verne

  • C'est la marque d'un esprit cultivé qu'être capable de nourrir une pensée sans la cautionner pour autant.

    Aristote

  • Il faut nourrir le corps quand le cœur meurt de faim.

    Madame de Maintenon

  • C'est faiblesse de céder aux maux, mais c'est folie de le nourrir.

    Michel Eyquem de Montaigne

  • Chacun a en lui son petit monstre à nourrir.

    Madeleine Ferron

  • Il faut avoir de grosses illusions bien grasses : on a moins de peine à les nourrir.

    Jules Renard

  • Paris finit toujours par vous nourrir.

    Alfred Capus

  • Pour se nourrir, les Japonais mangent du riz sans blanquette ! J'en ris encore.

    Pierre Desproges

  • Bons chiens, dit-on, doivent nourrir leur maître.

    Louis-Jules Mancini-Mazarini

  • Il ne faut pas nourrir l'hyène deux fois.

    Ngugi

Expressions

Expressions contenant le mot Nourrir.

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot nourrir est valide au Scrabble et rapporte 7 points .