Ecouter le mot déchirer Déchirer

Définitions

Grand Dictionnaire de la langue française numérisé

  • v. tr. Faire un accroc à un vêtement, une pièce de tissu.
  • v. tr. Blesser superficiellement une partie du corps en arrachant un peu de peau ; écorcher : Les épines lui ont déchiré les jambes.
  • v. tr. En parlant d'un bruit, briser brusquement le silence, ou, en parlant d'une lumière, apparaître brusquement dans un endroit sombre : Un cri déchira la nuit.
  • v. tr. Causer une grande peine ou un grave problème de conscience ; meurtrir, tourmenter : Ça le déchire, d'avoir à renoncer à elle.
  • v. tr. Diviser tragiquement un groupe, en troubler douloureusement l'unité : Guerre civile qui déchire le pays.
  • v. tr. Littéraire. Dire du mal de quelqu'un, le critiquer férocement : Il s'est fait déchirer par tous les critiques.
  • v. tr. Diviser du papier, du tissu, etc., en morceaux, les mettre en pièces, en lambeaux, en tirant dessus : Déchirer une vieille facture.

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • v. (Populaire) (Argot) Réussir.
  • v. (Populaire) (Argot) Être de très bonne qualité.

Le littré

  • v. tr. Sens 1: Mettre en pièces sans se servir d'un instrument tranchant. Déchirer ses vêtements en signe d'affliction. Par extension. Déchirer un acte, un contrat, le mettre en pièces ; et fig. Déchirer un contrat, un acte, une constitution, les anéantir. Poétiquement. Déchirer les entrailles de la terre, la fouiller soit pour y chercher les métaux, soit seulement pour la labourer. Plus on déchire les entrailles de la terre, plus elle est libérale. Déchirer un bateau, en débiter les parties, les planches. Déchirer de coups, donner tant de coups ou des coups si violents que la peau s'enlève. Déchirer une blessure, la rouvrir, la rendre plus grande ; et fig. renouveler une douleur. Terme militaire. Déchirer la cartouche, déchirer avec les dents l'extrémité par laquelle on l'introduit dans le fusil. Fig. Terme militaire. Déchirer la toile, exécuter sans ensemble des feux d'infanterie. Déchirer se dit, en un sens plus restreint, pour faire une déchirure. Elle a déchiré sa robe. On dit aussi déchirer pour séparer, diviser, sans qu'il y ait une idée d'irrégularité. Déchirer une feuille de papier en deux.
  • v. tr. Sens 2: Fig. Troubler par des déchirements, par des divisions. Déchirer la société en partis opposés.
  • v. tr. Sens 3: Causer une vive douleur physique. Fig. Déchirer le cœur, l'âme, causer une vive, une profonde affliction. Elliptiquement et en sous-entendant le cœur, l'âme.
  • v. tr. Sens 4: Déchirer quelqu'un à belles dents, en médire outrageusement. Absolument: . Diffamer. Absolument: .
  • v. tr. Sens 5: Déchirer la main qui nous protége, rendre le mal pour le bien.
  • v. tr. Sens 6: Fig. et familièrement. Déchirer l'oreille, les oreilles, affecter le sens de l'ouïe d'une manière désagréable.
  • v. tr. Sens 7: V. n.: Terme du commerce de la broderie. Déchirer, couper les pièces de mousseline, etc. sur lesquelles on doit broder (parce qu'en effet on déchire). Ainsi l'on dit : c'est aujourd'hui qu'on déchire dans telle maison.
  • v. tr. Sens 8: Se déchirer, v. réfl.: Se mettre en pièces. Être déchiré. Se diviser régulièrement. En ce sens on dit que le calicot se déchire, à la différence d'autres tissus qui, à défaut de ciseaux, se déchirent, c'est-à-dire se divisent irrégulièrement. Terme d'hydraulique. Se séparer avant de tomber dans le bassin inférieur, en parlant d'une nappe d'eau.
  • v. tr. Sens 9: Médire les uns des autres. Les hommes de parti se calomnient et se déchirent. PROVERBEIl ne s'est pas fait déchirer le manteau, son manteau pour cela, c'est-à-dire il n'a pas fallu lui faire violence pour lui faire accepter… pour le décider à… Diction tiré de l'histoire de Joseph qui laissa son manteau entre les mains de la femme de Putiphar.

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot déchirer.

Citations

  • Que de gens ont voulu se suicider, et se sont contentés de déchirer leur photographie !

    Jules Renard

  • Il ne faut pas toujours tourner la page, il faut parfois la déchirer.

    Achille Chavée

  • Ce qui n'est pas déchirant est superflu, en musique tout au moins.

    Jules Renard

  • Je suis doué d'une sensibilité absurde, ce qui érafle les autres me déchire.

    Gustave Flaubert

  • J'entendis des cris, des cris humains, plaintifs, étouffés, déchirants.

    Guy de Maupassant

  • Que tout est fugitif, éphémère ! Ne dure que ce qui nous déchire !

    Michelle Guérin

  • Recevoir sans bouffée d'orgueil, perdre sans déchirement.

    Marc Aurèle

  • Votre ressentiment est un bourreau que vous portez en tout lieu au dedans de vous, c'est un vautour qui déchire vos entrailles.

    Isaïe

  • Il faut être déchiré par quelque chose qui nous dépasse pour penser.

    Peter Sloterdijk

  • La jalousie est une chose terrible, qui déchire les coeurs avec ses ongles de fer.

    Arsène Houssaye

Expressions

Expressions contenant le mot Déchirer.

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot déchirer est valide au Scrabble et rapporte 14 points .