Ecouter le mot préparer Préparer

Définitions

Grand Dictionnaire de la langue française numérisé

  • v. tr. Donner à quelqu'un certains soins, l'apprêter, le munir de tout ce dont il aura besoin pour quelque chose : Préparer les enfants pour l'école.
  • v. tr. Choisir, prendre, disposer à l'avance ce qui sera nécessaire pour une opération quelconque : Préparer sa monnaie.
  • v. tr. Faire quelque chose à l'intention de quelqu'un à partir d'éléments divers : Préparer le repas.
  • v. tr. Réfléchir à l'avance à une action concernant quelqu'un : Je vais lui préparer un tour à ma façon.
  • v. tr. Familier. Être sur le point d'être atteint d'un mal, d'une maladie : Tu nous prépares un bon rhume.
  • v. tr. Réfléchir à l'avance à quelque chose, en établir les bases, les modalités : Il avait préparé sa réponse.
  • v. tr. Travailler à quelque chose pour être prêt le moment venu : Étudiant qui prépare un examen.
  • v. tr. Guider quelqu'un dans son travail, l'entraîner, le faire travailler en vue d'une épreuve : Professeur qui a bien préparé ses élèves au bac.
  • v. tr. Amener progressivement quelqu'un à être dans les conditions qui lui permettront de franchir un obstacle, de supporter au mieux quelque chose : Préparer la famille à cette nouvelle.
  • v. tr. Mettre quelque chose en état, le rendre propre à une utilisation : Préparer les lignes pour la pêche.

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • v. (Médecine) Soumettre un malade à un certain régime en vue d’une opération chirurgicale ou d’un traitement.
  • v. (En particulier) Parler à quelqu’un avec ménagement pour le disposer à apprendre une nouvelle pénible.
  • v. Mettre dans une disposition propre à atteindre un but qu’on se propose, en parlant de personnes.
  • v. Faire précéder une chose de quelques précautions pour en assurer l’effet.
  • v. Méditer, disposer dans sa mémoire après réflexion.
  • v. (Figuré) Installer, mettre en place, les causes qui produiront des effets ultérieurs.
  • v. Apprêter, disposer mettre une chose dans l’état convenable à l’usage auquel on la destine.

Le littré

  • v. tr. Sens 1: Disposer une chose pour l'usage auquel on la destine. Fig. Saint Jean-Baptiste est venu pour préparer les voies du Seigneur, il est venu pour disposer les Juifs à recevoir la parole du Seigneur. Dans le langage général, préparer les voies à quelqu'un, lui donner des facilités pour venir à bout de ce qu'il a entrepris.
  • v. tr. Sens 2: Faire une préparation chimique. Préparer de l'oxygène, du chlore, extraire ces substances par les moyens chimiques.Faire une préparation pharmaceutique. Préparer une médecine. Faire une préparation anatomique. Préparer les nerfs, les artères d'une partie.
  • v. tr. Sens 3: Préparer les terres, leur donner les labours et façons nécessaires, pour semer, planter, etc.
  • v. tr. Sens 4: Préparer un malade, le mettre à un certain régime et lui administrer certains médicaments en vue d'une opération, d'une inoculation qu'on va lui faire subir.
  • v. tr. Sens 5: Disposer, arranger, en parlant de choses qui ne sont pas matérielles. Se préparer, préparer à soi. Se préparer des excuses, s'arranger de manière que ce qu'on fera soit excusé. Elle s'est préparé une échappatoire. Préparer un discours, une leçon, un plaidoyer, méditer, disposer dans sa mémoire ce que l'on doit dire. Préparer peut avoir un nom de chose pour sujet. Nos divisions nous préparent de grands malheurs.
  • v. tr. Sens 6: Assurer l'effet d'une chose par quelques précautions. Il faut préparer ce coup de théâtre. Terme de musique. Préparer une dissonance, voy. PRÉPARATION, n° 3. En cet emploi, il peut avoir un nom de chose pour sujet.
  • v. tr. Sens 7: En parlant des personnes, mettre dans une disposition propre à atteindre le but qu'on se propose. Absolument: . Préparer le visage de quelqu'un, faire que son visage exprime les impressions qui sont désirables dans la circonstance. Préparer un élève à un examen, un enfant à sa première communion.
  • v. tr. Sens 8: Se préparer, v. réfl.: Se disposer à. On dit aussi se préparer pour. Se préparer, méditer sur ce qu'on veut dire en un discours. Se préparer, se dit de celui qui étudie pour subir une épreuve, passer un examen.
  • v. tr. Sens 9: Il se dit en parlant des choses qui sont en voie de se faire. Un événement se prépare.
  • v. tr. Sens 10: Être préparé, être produit. Ce médicament se prépare à froid.

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot préparer.

Citations

  • Cinématographe, art militaire. Préparer un film comme une bataille.

    Robert Bresson

  • Il ne faut pas, pour de petits malheurs, s'en préparer de grands.

    Euripide

  • Les révolutions emploient presque autant d'années à se terminer qu'à se préparer.

    François Guizot

  • L'homme est né pour vivre et non pour se préparer à vivre.

    Boris Pasternak

  • Nous ne pouvons pas prévoir le futur mais nous pouvons le préparer.

    Sénèque

  • Pendant la faveur de la fortune, il faut se préparer à la défaveur.

    Michel Eyquem de Montaigne

  • Se préparer à la guerre est le meilleur moyen de préserver la paix.

    George Washington

  • Trop espérer, c'est se préparer des déceptions.

    Alice Parizeau

  • Un homme qui a la foi doit se préparer à être un martyr mais aussi un sot.

    Gilbert Keith Chesterton

  • Ecrire : passer son temps à préparer un cadeau surprise pour une fête qui n'arrive pas.

    Michel Polac

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot préparer est valide au Scrabble et rapporte 12 points .