Ecouter le mot recevoir Recevoir

Définitions

Grand Dictionnaire de la langue française numérisé

  • v. tr. Être le destinataire d'une communication, d'une proposition, en prendre connaissance ou en prendre acte : Recevoir des conseils d'un ami.
  • v. tr. Entrer en possession de ce qui est remis, offert, envoyé, transmis par quelqu'un : Recevoir une lettre de ses enfants. Recevoir un prix littéraire.
  • v. tr. Admettre quelqu'un à un examen, dans une école après qu'il a satisfait à certaines conditions.
  • v. tr. Attraper une balle, un ballon en le contrôlant.
  • v. tr. Entendre un message radio, capter une émission de télévision, capter les signaux de quelqu'un.
  • v. tr. Recueillir quelque chose, quelqu'un, les contenir : Un bassin destiné à recevoir les eaux de pluie.
  • v. tr. Admettre chez soi des amis, des relations, donner une réception : Des gens qui savent recevoir.
  • v. tr. Admettre, accueillir quelque chose de telle ou telle façon : Les pouvoirs publics ont reçu cette suggestion avec réticence.
  • v. tr. Accueillir quelqu'un chez soi, l'admettre auprès de soi à un titre ou à un autre : Commerçant qui reçoit ses fournisseurs le matin.
  • v. tr. Suivi d'un nom avec article, forme avec celui-ci une locution verbale qui équivaut à un verbe passif : Recevoir des soins (= être soigné). Recevoir un coup (= être frappé). Recevoir une récompense (= être récompensé).
  • v. tr. Être l'objet d'une action, en éprouver les effets pénibles ou bienfaisants : On a reçu une averse en venant ici.

Portail internet "Le Dictionnaire"

  • v. Recueillir, contenir les choses qui viennent y aboutir ou qui viennent s’y rendre.
  • v. Se faire transmettre, communiquer.
  • v. Recueillir, retenir, en parlant des personnes.
  • v. Se faire donner certaines paroles ou certains écrits, pour servir d’assurance, de gage, etc.
  • v. Se faire confier.
  • v. Accueillir, agréer, accepter.
  • v. Accueillir des personnes qui viennent à vous.
  • v. Admettre chez soi les personnes par qui l’on est visité.
  • v. Donner retraite ; donner asile chez soi.
  • v. Admettre.
  • v. Installer dans une charge, dans une dignité, dans un emploi, etc., avec le cérémonial ordinaire.
  • v. Se soumettre, déférer à quelque chose, comme à une loi, à une règle, à une vérité reconnue.
  • v. Être doté de.
  • v. Tirer ; emprunter ; faire venir.
  • v. (Religion) Se faire donner des sacrements.
  • v. Se faire transmettre pour exécution, pour indication.
  • v. (Au sens physique & au sens moral) Subir, éprouver des impressions, des modifications, etc.
  • v. Subir, éprouver des maux, quelque chose de fâcheux, soit par hasard, soit par la volonté d’autrui.
  • v. (Figuré) Être nommé dans une fonction.
  • v. Accepter en parlant des biens qui arrivent, des choses qui sont données, accordées, comme grâce, faveur, récompense, etc., soit par Dieu, soit par les hommes.
  • v. (Par analogie) Accueillir une ou des des personnes qui sont adressées à quelqu’un.
  • v. (En particulier) Se faire remettre entre ses mains, se faire parvenir, en parlant des choses qui sont envoyées ou adressées à quelqu’un.
  • v. Se faire procurer ; en parlant de tout ce qui est délivré, fourni.
  • v. Toucher ce qui est dû, en être payé.
  • v. Accepter, prendre ce qui est donné, ce qui est présenté, ce qui est offert sans qu’il soit dû.

Le littré

  • v. tr. Sens 17: Faire accueil aux choses. Le public ne voulut pas recevoir la nouvelle doctrine. Bien recevoir, mal recevoir, approuver, désapprouver.
  • v. tr. Sens 31: Se recevoir, v. réfl.: Être accepté. Se retenir. Le perroquet se reçoit sur son bec. PROVERBEIl vaut mieux donner que recevoir.
  • v. tr. Sens 18: Prendre en un sens ou en l'autre.
  • v. tr. Sens 19: Reconnaître comme vrai, comme valable.
  • v. tr. Sens 20: Il se dit des ordres, des missions, etc. Il reçut l'ordre de partir. Recevoir la loi, obéir. Les Gaulois, vaincus par Rome, reçurent la loi. Recevoir les ordres de quelqu'un, être soumis à ses volontés. Je n'ai point d'ordre à recevoir de vous. Recevoir les ordres de quelqu'un, signifie aussi s'informer auprès de lui de ce qu'on peut faire qui lui soit agréable. Avant de partir j'irai recevoir vos ordres.
  • v. tr. Sens 21: Donner accès chez soi. C'est un homme mal famé, ne le recevez pas. Être reçu chez quelqu'un, être admis chez quelqu'un. Il est reçu chez le ministre. Il est reçu partout. Recevoir visite, recevoir la visite de quelqu'un, être visité par lui. Recevoir des visites, être visité par différentes personnes. Recevoir des visites, signifie aussi admettre chez soi les personnes par qui l'on est visité. Pendant le premier mois de son deuil, elle ne recevra pas de visites. Absolument: . Le ministre reçoit le jeudi. On reçoit demain à la cour. Ses salons sont fermés ; il ne reçoit plus. Il a quitté la ville, mais il reçoit à la campagne.
  • v. tr. Sens 22: Recevoir quelqu'un à sa table, lui donner à dîner. Vous serez toujours reçu à ma table. On dit de même : recevoir au festin. Recevoir à la cène, admettre à la communion.
  • v. tr. Sens 23: Recevoir dans son lit, se dit d'une femme qui se marie.
  • v. tr. Sens 24: Accueillir bien ou mal. Recevoir un ambassadeur. Populairement. Recevoir quelqu'un comme un chien, voy. QUILLE 2, n° 1. Fig.
  • v. tr. Sens 25: Il se dit de la manière dont on soutient une attaque. Il l'a reçu en brave, en homme de cœur, se dit d'un homme qui a fait tête bravement à un ennemi qui venait l'attaquer. Les ennemis ont été reçus à grands coups de canon, on a fait sur eux un grand feu d'artillerie quand ils se sont approchés. Recevoir la bataille, se dit d'une armée, d'un général qui attend l'ennemi et s'en laisse attaquer.
  • v. tr. Sens 26: Donner retraite chez soi. Recevoir un proscrit.Donner entrée. Recevoir l'ennemi dans la place.
  • v. tr. Sens 27: Admettre, en parlant de ceux qu'on soumet à quelque épreuve, à quelque condition. Il fut reçu à l'école polytechnique. Enfin on le reçut en grâce. Il n'a pas été reçu à se justifier. Être reçu à, être autorisé à, avoir congé de. Fig. Terme de procédure. Recevoir quelqu'un à serment. On l'a reçu partie intervenante. On l'a reçu à prouver. Faire recevoir une caution en justice. Fin de non-recevoir, voy. FIN 1, n° 6.
  • v. tr. Sens 28: Recevoir le mâle, se dit des femelles qui s'accouplent.
  • v. tr. Sens 29: Installer avec le cérémonial ordinaire. Il a été reçu docteur. Il a été reçu à l'Académie. Cet apprenti sera bientôt reçu maître. Cet officier fut reçu à la tête de son régiment.Recevoir de majorité, se disait, dans l'ordre de Malte, de ceux qui étaient admis à seize ans accomplis.
  • v. tr. Sens 30: Se dit en parlant des ouvrages de charpente, de menuiserie, de maçonnerie, etc. dans le sens de reconnaître, après examen et mesurage ou pesage, l'espèce, la qualité et la quantité de ces ouvrages.
  • v. tr. Sens 16: Agréer, accepter. Les offres ont été reçues. On ne voulut pas recevoir ses excuses. Il se dit de garanties, de paroles, d'écrits qui sont donnés pour servir d'assurance, de gage. Il a reçu parole de lui. Il a reçu ma foi.
  • v. tr. Sens 15: Terme de guerre. Recevoir le mot d'ordre, prendre le mot d'ordre, ou, en sens inverse, se faire dire le mot d'ordre par ceux de qui on est en droit de l'exiger.
  • v. tr. Sens 14: Il se dit de ce qui est confié. Il a nié le dépôt qu'il avait reçu. Recevoir déclaration sous le sceau du secret. Recevoir les dernières volontés de quelqu'un.
  • v. tr. Sens 13: Il se dit des personnes qui prennent dans leurs mains, recueillent, retiennent Recevoir le sang d'une saignée dans une poêlette. Le chien reçoit adroitement dans sa gueule ce qu'on lui jette. Je recevrai de la main droite la balle que vous me jetez. Il tombait blessé d'un coup de feu, ses soldats le reçurent dans leurs bras.Recevoir un enfant à sa naissance, le prendre au moment où il vient au monde. Elle était là au moment des couches de sa sœur et reçut l'enfant. Fig. Recevoir les derniers soupirs de quelqu'un, l'assister à sa mort.
  • v. tr. Sens 12: Il se dit des choses qui recueillent, contiennent ce qui coule, ce qui vient aboutir, se rendre. Un égout central qui reçoit toutes les immondices de la ville. Ce port reçoit beaucoup de bâtiments. La citerne reçoit les eaux qui proviennent du toit.
  • v. tr. Sens 11: Faire venir de, tirer, emprunter. Cette maison ne reçoit ses jours que de la rue. La lune reçoit sa lumière du soleil. Il reçoit son vin du Bordelais.
  • v. tr. Sens 10: Recevoir, en parlant des choses qui éprouvent quelque action au sens physique. La terre reçoit les influences du ciel. Le miroir reçoit les images des objets. Il se dit de même au sens figuré. Cet ouvrage a reçu de grandes modifications. Ma maison recevra quelques embellissements. Le ministère reçut une nouvelle organisation. Recevoir l'impulsion, le mouvement. Ce passage peut recevoir divers sens. Recevoir un nom, une dénomination, être nommé, dénommé. Les plantes reçoivent quelquefois leur nom botanique de celui qui les a décrites le premier.
  • v. tr. Sens 9: Il se dit des sacrements administrés. Recevoir le baptême, la confirmation, les ordres, etc. Ce malade a reçu tous ses sacrements, on lui a administré, vu qu'il était en danger de mort, les sacrements de la pénitence, de l'eucharistie et de l'extrême-onction. Recevoir le corps et le sang de Jésus Christ, communier.
  • v. tr. Sens 8: Recevoir, en parlant de ce qui est transmis, communiqué. Le maître dont il reçoit les leçons. La Germanie conquise par Charlemagne reçut le christianisme. Cet enfant reçoit une bonne éducation, une mauvaise éducation.
  • v. tr. Sens 7: Être investi de. Recevoir le bâton de maréchal de France, le chapeau de cardinal, la croix d'honneur, etc. Être nommé maréchal de France, cardinal, membre de la Légion d'honneur, etc.
  • v. tr. Sens 6: Il se dit de même de ce qui arrive de fâcheux, de ce qu'on subit. Recevoir une tuile sur la tête, un coup d'épée dans le entre. Recevoir un mauvais accueil. Recevoir la mort, mourir, être tué.
  • v. tr. Sens 5: Il se dit les biens qui arrivent, des grâces qui sont faites. Les avantages qu'il a reçus de la nature. Recevoir le prix de ses services.
  • v. tr. Sens 4: Prendre ce qui est envoyé, adressé. Recevoir des lettres, un placet, des renseignements. On dit de même : recevoir un courrier, un message, un parlementaire, un ambassadeur, des députés. Il se dit aussi de communications faites de vive voix. Il a reçu de l'oracle cette réponse. J'ai reçu du ministre l'ordre de…
  • v. tr. Sens 3: Prendre ce qui est délivré, fourni, procuré. Les soldats ont reçu des vivres pour trois jours. L'armée a reçu des recrues, des renforts.
  • v. tr. Sens 2: Prendre ce qui est dû, en être payé. Recevoir de l'argent, une indemnité, une rente, un payement. Recevoir le prix d'un travail, un salaire, des honoraires. Absolument: .
  • v. tr. Sens 1: Prendre ce qui est donné, présenté, offert. Recevoir un don, un legs, des étrennes, l'aumône. Absolument: . En termes juridiques, être l'objet d'une libéralité. Terme de turf. Recevoir une certaine quantité de livres, se dit d'un cheval auquel son rival rend cette quantité, en ce sens que celui-ci court avec une plus forte charge que celui-là.

Adoptez moi !

Aidez Dicolink (et améliorez votre référencement! ) en adoptant le mot recevoir.

Citations

  • La popularité, c'est d'éternuer à l'écran et de recevoir le lendemain des centaines de cartes postales avec écrit : A vos souhaits.

    Léon Zitrone

  • De temps à autre, elle se dérangeait pour recevoir celles qui entraient.

    Gustave Flaubert

  • Dieu n'a fait ni maître ni serviteur, je ne veux donner ni recevoir de lois.

    Denis Diderot

  • Donner est un plaisir plus durable que recevoir ; car celui des deux qui donne est celui qui se souvient le plus longtemps.

    Julien Green

  • Il est plus doux de donner que de recevoir.

    Epicure

  • Il faudrait envisager le donner-et-recevoir comme un échange naturel, quelque chose qui se produit tout simplement.

    Jean de La Bruyère

  • Il ne faut pas trop bien recevoir les visites : on aurait l'air de s'ennuyer.

    Jules Renard

  • Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir.

    Saint Luc

  • J'aime recevoir des lettres anonymes parce que je n'ai pas à répondre.

    Jean Dutourd

  • La grâce est aux grands coeurs honteuse à recevoir.

    Pierre Corneille

Expressions

Expressions contenant le mot Recevoir.

Discussions

Comments (0)

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire. C'est rapide et facile.

Scrabble

Le mot recevoir est valide au Scrabble et rapporte 13 points .